Marion Cotillard à propos d'Annette : "Je n'ai jamais osé avoir ce rêve"

Marion Cotillard à propos d'Annette : "Je n'ai jamais osé avoir ce rêve"©OLIVIER BORDE - Marion Cotillard lors du photocall du défilé de mode prêt-à-porter printemps-été 2021 "Channel" au Grand Palais à Paris, le 6 octobre 2020., BestImage

, publié le 5 juillet

Alors qu'elle sera à l'affiche d'"Annette", en ouverture du festival de Cannes, Marion Cotillard a accordé un long entretien au Parisien, publié le 5 juillet 2021. L'occasion pour l'actrice de se livrer sur cet incroyable tournage ainsi que sur son expérience du Festival de Cannes.

Ce 6 juillet, Marion Cotillard sera de retour à Cannes à l'affiche d'"Annette", en ouverture du festival. Dans ce film très attendu, signé Leos Carax, elle forme aux côtés d'Adam Driver un couple d'artistes dont la relation est ébranlée par la naissance de leur enfant. Comédie musicale singulière, les scènes de chant du film ont été enregistrées en live. Une expérience éprouvante pour l'actrice de "La Môme". "Chanter en live comporte des difficultés techniques, le faire en étant allongée, en bougeant, toutes les situations dans lesquelles le corps transforme la voix. Mais c'est ce que Leos Carax cherchait, cet accident, cette vérité, ces imperfections. Le plus difficile pour moi était d'accepter que celles-ci resteraient sûrement au montage", confie-t-elle.

"C'était magique pour moi de pouvoir lui dire oui"

L'actrice ne regrette en rien sa collaboration avec le cinéaste dont le dernier film, "Holy Motors", remonte à il y a déjà neuf ans : "C'était magique pour moi de pouvoir lui dire oui. Leos Carax est tellement rare que je n'ai jamais osé avoir ce rêve." Un rêve qui la mène aujourd'hui à se retrouver pour la septième fois en sélection officielle. Pourtant, elle avoue ne pas aimer cet aspect du festival : "Je déteste la compétition. C'est quelque chose qui me met très mal à l'aise. Ça ne me concerne pas vraiment. Je ne me suis jamais sentie en compétition à Cannes en fait." Elle préfère au contraire mettre en avant l'aspect éclectique et fédérateur du festival : "Cannes est un festival d'une richesse merveilleuse qui met en lumière des films qui ne seraient sûrement pas vus sans lui. (...) Ce qui est beau dans le festival, c'est sa diversité. (...) À Cannes, ces films moins visibles sont mis en lumière de manière grandiose parce que c'est un festival grandiose."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.