Margot Robbie a écrit une lettre à Quentin Tarantino pour avoir un rôle

Margot Robbie a écrit une lettre à Quentin Tarantino pour avoir un rôle©Jacovides Moreau, BestImage

Solène Filly, publié le 19 août

Actuellement à l'affiche de "Once Upon a Time... in Hollywood", l'actrice est également en couverture de la version australienne de Vogue, magazine dans lequel elle est interviewée par Quentin Tarantino.

Depuis sa présentation au Festival de Cannes en mai 2019, le nouveau long-métrage signé Quentin Tarantino fait beaucoup parler de lui. D'abord parce qu'il réunit à l'écran Leonardo DiCaprio et Brad Pitt pour la première fois, mais aussi parce qu'il s'intéresse à Sharon Tate, actrice assassinée par des membres de la secte de Charles Manson.

Une idée de longue date

"J'étais en train de finir ce script et je me torturais pour savoir qui serait Cliff et qui serait Rick (...), mais je ne me suis jamais demandé qui incarnerait Sharon, parce que pour moi, il n'y avait pas de plan B - ça devait être toi", dévoile le réalisateur dans les pages de Vogue Australie, pour lequel il interviewe Margot Robbie. Mais alors qu'il prévoyait de la contacter, Tarantino a reçu un courrier de celle-ci lui demandant, justement, s'il avait un rôle pour elle.

"C'est une lettre que je voulais écrire depuis des années. Parce que j'avais entendu que tu voulais t'arrêter à 10 films et je ne pouvais pas supporter l'idée que j'allais rater le coche et ne jamais voir à quoi tes plateaux de tournage ressemblaient", explique-t-elle. Et d'ajouter : "Et en même temps, je n'étais pas au stade où je pouvais dire 'Salut, je suis Margot, je peux assister à un de tes tournages ?' (...) Ce n'est que lorsque j'ai fait 'Moi, Tonya', que je me suis dit 'Ça y est, je suis fière de mon parcours. (...) Je suis prête à discuter avec Quentin Tarantino et à lui écrire cette lettre.'"

Si l'écriture a été une source d'angoisse pour l'actrice australienne, elle a réussi à se rassurer en se disant que son courrier n'arriverait peut-être jamais jusqu'au réalisateur. "J'ai écrit cette satanée lettre et j'ai prié que, d'une façon ou d'une autre, elle arrive à destination", se souvient-elle. Et de conclure : "Quelques semaines plus tard, je me rappelle de ce coup de téléphone disant 'Quentin a reçu votre lettre et il aimerait vraiment vous rencontrer.'"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.