Mads Mikkelsen, icône brute incontournable

Mads Mikkelsen, icône brute incontournable
Mads Mikkelsen

publié le 14 novembre

Ce n'est pas une simple coïncidence si Mads Mikkelsen a été choisi pour incarner Hannibal Lecter dans une série où il mesurera à la performance de l'oscarisé Anthony Hopkins. Avec sa face abîmée et son corps venu d'ailleurs, le comédien danois enchaîne les films avec un esprit libre et une force brute.

En 2006, après une carrière bien entamée dans sa contrée natale, Mads Mikkelsen entre dans la légende James Bond avec le rôle du mystérieux Le Chiffre dans Casino Royale, premier épisode d'une nouvelle ère qui démarre sur les chapeaux de roue. Ayant enfoncé les portes du royaume hollywoodien, il s'attache aux films d'auteurs ambitieux en 2009 : le drame romanesque Coco Chanel & Igor Stravinsky du Français Jan Kounen, où il incarne le célèbre musicien, puis le fantastique Guerrier Silencieux (Valhalla Rising) de Nicolas Winding Refn, qu'il retrouve après Pusher 2.

Mikkelsen cède à Hollywood avec un goût pour le kitsch et les seconds rôles dans Le Choc des Titans de Louis Leterrier puis Les Trois mousquetaires 3D de Paul Anderson, rassurant par la suite la critique avec A Royal Affair et La Chasse de Thomas Vinterberg, qui lui vaut un Prix d'interprétation à Cannes. Ayant délaissé un rôle dans Thor 2 pour incarner Hannibal Lecter, il est attendu dans Michael Kohlhaas avec Denis Lavant, The Necessary Death of Charlie Countryman avec Shia LaBeouf et Evan Rachel Wood, puis le western The Stolen.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.