Madres paralelas : l'affiche du film de Pedro Almodóvar censurée

Madres paralelas : l'affiche du film de Pedro Almodóvar censurée©Action Press, BestImage

, publié le 11 août

L'affiche de "Madres paralelas", le prochain long-métrage de Pedro Almodóvar, a été censurée par le réseau social Instagram. Cet acte a provoqué la colère de nombreux internautes, médias, mais aussi celle du graphiste à son origine.

Après "Douleur et Gloire" sorti en 2019, qui avait permis à Antonio Banderas de remporter le prix d'interprétation masculine à Cannes, Pedro Almodóvar signe son nouveau long-métrage intitulé "Madres paralelas". Le film qui suit deux femmes ayant accouché le même jour, fera l'ouverture de la Mostra de Venise en septembre avec Penélope Cruz à l'affiche. Actuellement, c'est l'affiche du film en question qui est au coeur de polémiques. Sur le visuel élaboré par le graphiste espagnol Javier Jaen, un judicieux parallèle est créé entre un oeil qui pleure et un téton dont s'échappe une goutte de lait. Publiée sur Instagram par son auteur le 9 août 2021, l'image a été censurée par le réseau social du groupe Facebook.

"Honte à vous Instagram"

Instagram a, à de nombreuses reprises, été critiqué pour ses censures excessives et souvent affiliées au corps féminin. Le réseau social invoque automatiquement le non-respect de ses règles d'utilisation. Agacé par cette politique, Javier Jaen a posté une capture d'écran du message d'Instagram, en écrivant : "Honte à vous Instagram". L'artiste a publié une nouvelle fois l'affiche en ajoutant en légende : "Comme prévu, Instagram a retiré l'affiche (...) Je la remets en ligne. Merci de la partager". L'affaire a vivement fait réagir les internautes et les médias espagnols. Depuis le 10 août, le second post n'a pas encore été retiré par Instagram. Pour découvrir le film à l'origine de la polémique, il faudra attendre le 1er décembre 2021 pour sa sortie en salle.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.