Luc Besson dans la tourmente après l'échec du film Anna

Luc Besson dans la tourmente après l'échec du film Anna©API, BestImage

, publié le 13 août

L'ex-chouchou du cinéma français semble avoir perdu sa cote auprès de son public. À la date du 6 août 2019, "Anna", son dernier long-métrage, n'avait ainsi attiré que 640 000 spectateurs dans les salles hexagonales.

Après la sortie en 2017 de "Valérian et la Cité des mille planètes", qui n'a pas dégagé assez de revenus pour rentrer dans ses frais, Luc Besson s'est retrouvé confronté à des accusations de viol et de violences sexuelles, à la fermeture de son école de cinéma et à la mise en vente de sa société EuropaCorp. "Anna", en salle depuis le 10 juillet dernier, devait lui permettre de sortir la tête de l'eau. Malheureusement, après avoir fait un flop aux États-Unis, le film n'a attiré que 640 000 spectateurs en France.

Son plus gros échec depuis "The Lady"

Porté par la mannequin russe Sasha Luss, ce long-métrage, qui a coûté 30 millions d'euros, réalise le plus mauvais score pour un film du cinéaste depuis "The Lady", biopic de la Birmane Aung San Suu Kyi, qui avait attiré moins de 514 000 spectateurs en 2011. La chute est dure donc pour le réalisateur de la trilogie Arthur et les Minimoys, "Nikita", "Léon" ou encore "Lucy", qui reste le plus grand carton pour un long-métrage français au box-office international.

D'après son entourage, cité par Le Parisien, Luc Besson, qui n'est plus apparu en public depuis le 24 juin, serait "reclus chez lui à Los Angeles". Néanmoins, il ne compterait pas se laisser abattre pour autant. "C'est justement parce qu''Anna' n'a pas marché qu'il va se lancer rapidement dans un autre projet", indique un proche.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.