Lily-Rose Depp parle de son rapport aux scènes de nu au cinéma

Lily-Rose Depp parle de son rapport aux scènes de nu au cinéma©Alban Wyters, Abaca

, publié le 6 décembre

En pleine promotion du film "The King", Lily-Rose Depp s'est exprimée dans les colonnes du magazine The Face, sur les scènes de nu qu'elle a dû tourner face caméra.

Devenue une véritable icône, la fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp ne cesse de faire parler d'elle. Actrice, chanteuse et mannequin, à seulement 20 ans, Lily-Rose Depp à tout d'une grande. Pour la promotion du film "The King", l'actrice s'est confiée au magazine The Face, mercredi 4 décembre 2019, sur son rapport aux scènes de nu au cinéma. Et autant dire que celle qui a posé dénudée pour Vogue Italie n'a pas honte de montrer son corps : "Ce genre de chose ne me rend pas nerveuse. J'ai grandi en étant topless à la plage. J'ai été élevée par une mère française qui m'a appris qu'il n'y avait rien de honteux à propos du corps."

En plus d'être à l'aise avec son corps, elle fait preuve d'une grande maturité : "Je n'ai encore rien fait de concret pour mériter l'attention," déclarait-elle à Jalouse en 2016. Le recul sur sa notoriété n'a pas changé, en grande partie grâce à sa mère médiatisée très jeune. "C'était une autre époque. Les femmes n'étaient pas célébrées pour le fait d'être à l'aise avec leur sexualité. Ma mère a pavé la voie pour les autres, vraiment. Elle m'a appris beaucoup sur la confiance en soi", a-t-elle ajouté dans son interview à The Face.

Elle veut rester discrète sur sa vie privée

Régulièrement en Une des magazines mode de part son métier de mannequin, Lily-Rose Depp fait également les beaux jours des magazines people. Cet été, on a d'ailleurs pu la voir pendant ses vacances avec son petit ami, l'acteur Timothée Chalamet, également à l'affiche du film "The King". Pourtant, elle met un point d'honneur à conserver sa vie privée : "Je ne parle pas de ma famille (...). J'ai été élevée avec l'idée que la notion de vie privée était très particulière, à cause de la situation dans laquelle j'ai grandi. On m'a toujours appris que la vie privée était quelque chose qu'il fallait valoriser et garder le plus possible pour soi. Je préférerais que les gens pensent que je suis rasoir, plutôt que les gens en sachent trop sur ma vie. Je veux bien être rasoir tous les jours."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.