Les Petits mouchoirs : 3 anecdotes de tournage révélées par l'équipe

Les Petits mouchoirs : 3 anecdotes de tournage révélées par l'équipe©EuropaCorp Distribution, DR

, publié le 1 mai

C'est aujourd'hui, le 1er mai 2019, que "Nous finirons ensemble" débarque dans les salles obscures. Réalisé par Guillaume Canet, ce film n'est autre que la suite des "Petits mouchoirs", gros succès de l'année 2010 qui a été rediffusé sur M6 lundi 29 avril, juste avant le documentaire inédit "Les Petits mouchoirs : finiront-ils ensemble ?". L'occasion de faire le plein d'anecdotes sur le long-métrage.

Inspiré de sa relation avec Marion Cotillard

Réalisateur des "Petits mouchoirs", Guillaume Canet est également le scénariste du film. Et pour écrire la relation qu'entretiennent les personnages de Gilles Lellouche et Marion Cotillard, le cinéaste s'est tout simplement inspiré de sa propre histoire avec l'actrice, ou tout du moins des débuts de leur relation amoureuse. Car avant d'être en couple, le duo a longtemps été ami. "Je me suis beaucoup inspiré de notre relation avec Marion, pote mais en même temps en essayant de la draguer", explique-t-il ainsi dans le documentaire.

Gilles Lellouche et Laurent Lafitte secourus par les pompiers

C'est en tournant une scène de surf, qui plus est, coupée au montage, que Gilles Lellouche et Laurent Lafitte se sont fait une petite frayeur. S'ils ont accepté de se jeter à l'eau malgré sa température très froide, les deux amis ont été bien embêtés quand ils se sont retrouvés seuls en plein océan car le scooter des mers qui devait les ramener à bon port est tombé en panne. "Il y a eu une panique, ils étaient trop loin, ils ne savaient pas revenir", se rappelle le producteur Alain Attal. Et ce sont donc les pompiers qui ont dû venir les chercher !

Canet, "Hulk des bassins"

Autre anecdote marine racontée dans le documentaire, celle où François Cluzet, à la barre d'un bateau, devait en dépasser un autre. Mais l'acteur n'a pas du tout respecté les consignes de Guillaume Canet, qui avait pourtant fait répéter la scène à ses comédiens. "J'étais dingue", raconte-t-il en évoquant ce "plan foutu". "On a vu Guillaume se transformer en une sorte de Hulk des bassins", confirme Gilles Lellouche.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.