Les moins de 25 ans désertent les salles de cinéma

Les moins de 25 ans désertent les salles de cinéma©asbe, iStock

, publié le 9 décembre

Le taux de fréquentation des salles de cinéma étudié par Médiamétrie et publié par Le Figaro, jeudi 5 décembre 2019, indique clairement que les moins de 25 ans fuient les salles obscures. À la différence des plus de 50 ans qui les investissent en force.

L'arrivée des plateformes de streaming a mis un grand coup à la télévision comme au cinéma. Si les taux de fréquentation des salles obscures battent toujours des records, le nombre de jeunes de moins de 25 ans à se rendre au cinéma est lui largement en baisse. Ces derniers représentent aujourd'hui seulement 27% des spectateurs. "Il y a dix ans, les jeunes de moins de 25 ans généraient 37% des entrées en salle", expliquait Dominique Boutonnat, président du Centre national du cinéma, en novembre dernier.

Dans ce cas, pourquoi les films font toujours autant d'entrées ? Alain Le Diberder, auteur de "La Nouvelle Économie de l'audiovisuel" l'explique au Figaro : "20 millions d'entrées 'jeunes' ont été remplacées par 20 millions d'entrées 'senior'." En 2018, les plus de 50 ans ont effectivement représenté 44% des billets vendus.

Le cinéma, un luxe

Les plateformes de streaming ne sont pas les seules responsables du désintérêt du cinéma chez les jeunes. Les jeux vidéos, YouTube et autres réseaux sociaux le sont aussi.

Pourtant, la cause principale est financière. Le cinéma est trop cher pour les jeunes. Devoir payer entre 10 et 15€ pour visionner un film qui sortira à la télévision quelques mois plus tard est un luxe que peu de jeunes peuvent se permettre.

Aussi, quand les jeunes investissent les cinémas, ils préfères les blockbusters américains. "L'âge moyen d'un spectateur de film français s'élève à près de 47 ans contre 36,5 ans pour celui d'un long-métrage américain", indique Médiamétrie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.