Les fils de Marie Trintignant font leurs débuts au cinéma

Les fils de Marie Trintignant font leurs débuts au cinéma©Les Films du Losange, DR

, publié le 1 janvier

L'actrice décédée en 2003 a donné naissance à quatre fils prénommés Roman, Paul, Léon et Jules. Deux d'entre eux, l'aîné et le benjamin, font des débuts remarqués au cinéma, au point de figurer dans la liste des Révélations des prochains César.

Né en 1986 de l'union entre Marie Trintignant et Richard Kolinka, le batteur de Téléphone, Roman Kolinka est actuellement à l'affiche de "Maya" de Mia Hansen-Love, dans lequel il interprète un reporter de guerre tentant de reprendre goût à la vie après quatre mois de captivité en Syrie. Sa prestation, tout en sobriété, a convaincu la critique. "Je me sens la responsabilité de ne pas être un trop mauvais acteur, pour ne pas salir la réputation de ceux de ma famille qui sont passés avant", a-t-il confié le 19 décembre 2018 à Gala, en faisant référence à sa mère mais aussi à son grand-père Jean-Louis Trintignant.

La relève est assurée

Jules Benchetrit, fils de Marie Trintignant et de Samuel Benchetrit, joue quant à lui un pianiste en devenir dans "Au Bout des doigts" de Ludovic Bernard, au côté de Lambert Wilson. Ce dernier s'est d'ailleurs montré très élogieux vis-à-vis de l'acteur de 20 ans. "Jules a une photogénie d'acteur américain des années 1950. Il me fait penser à un mélange, une superposition de James Dean et Marlon Brando", a-t-il déclaré dans C à vous le 19 décembre.

Roman et Jules ont donc repris avec brio le flambeau familial, comme le prouve leur présence dans la liste des Révélations des César. Les deux autres fils de Marie Trintignant, Paul, qu'elle a eu avec François Cluzet, et Léon, dont le père est Mathias Othnin-Girard, un technicien de cinéma, vivent pour leur part loin des caméras.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.