Les confidences de Patrice Laffont sur Le Gendarme de Saint-Tropez

Les confidences de Patrice Laffont sur Le Gendarme de Saint-Tropez©Gorassini Giancarlo, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 2 août

Alors que le premier volet de la série des Gendarmes est ressorti le 1er août 2018 dans les salles obscures, Patrice Laffont, qui avait un petit rôle dans le film, a partagé avec Le Parisien ses souvenirs de tournage.

L'animateur n'avait que 24 ans quand le réalisateur Jean Girault l'a repéré au Cours Furet à Paris et lui a proposé le rôle du playboy Jean-Luc dans "Le Gendarme de Saint-Tropez". Un rôle qu'il a tout de suite accepté même si "le cachet (n'était) pas énorme" et pour lequel il a donc passé quelques semaines dans le sud de la France en 1964 avec d'autres jeunes acteurs. "On se sentait en colonie de vacances. On n'arrêtait pas de déconner. Dès qu'on entendait Coupez, on se barrait comme des sauterelles. On était dans un lieu paradisiaque, on sortait en boîte toute la nuit et on arrivait le matin avec des mines épuisées", se souvient-il.

Pas d'atomes crochus avec de Funès

Si celui qui a ensuite connu la gloire grâce aux émissions Des chiffres et des lettres et Pyramide s'est donc beaucoup amusé sur le tournage du film, cela n'a jamais été en compagnie de son acteur principal, Louis de Funès. "Il n'aimait pas du tout les jeunes comédiens (...). C'était l'un de ses premiers films importants, donc il prenait tout cela très au sérieux. Il ne nous disait pas Bonjour et n'arrêtait pas de nous reprocher de ne pas être assez disciplinés", se rappelle Patrice Laffont, qui, en revanche, garde un bon souvenir de Michel Galabru qui "était adorable".

Seul petit bémol pour l'animateur : son nom a été oublié au générique, ce dont il s'est rendu compte lors d'une projection à laquelle, "super fier", il avait invité toute sa famille. "Le producteur m'a dit 'Ne t'inquiète pas, on se rattrapera'. Mais il m'a menti, car mon personnage a disparu des cinq suites du Gendarme", conclut-il pas amer pour un sou !

Les commentaires sont désactivés pour cette page.