Les Bronzés 3 : Thierry Lhermitte assure ne pas avoir "gagné 3 millions d'euros"

Les Bronzés 3 : Thierry Lhermitte assure ne pas avoir "gagné 3 millions d'euros"©Christophe Clovis - Thierry Lhermitte à l'avant-première du film "La Nouvelle Vie de Paul Sneijder" au cinéma UGC Ciné Cité Les Halles à Paris, le 30 mai 2016., BestImage

, publié le 2 août

Samedi 31 juillet 2021, Thierry Lhermitte a accordé une interview pour Le Parisien. À cette occasion, le comédien a mis les choses au clair concernant le salaire que ses acolytes et lui avaient touché à l'époque des "Bronzés 3".

Thierry Lhermitte a tenu à rétablir la vérité ! Il y a quatorze ans sortait "Les Bronzés 3 amis pour la vie". Une comédie populaire, qui avait alors divisé la critique, surtout comparée au succès des deux précédents opus : "Les Bronzés " et "Les Bronzés font du ski". Toutefois, le film qui réunissait la troupe du Splendid vingt-huit ans après le premier volet fut un véritable succès, avec plus de dix millions de téléspectateurs au cinéma. Avec un budget initial colossal de trente-cinq millions d'euros, "Les Bronzés 3, amis pour la vie" avait un sens marqué l'industrie du cinéma. C'est ce même budget qui avait à l'époque suscité des questionnements sur le salaire des acteurs, laissant aller bon train les rumeurs comme quoi Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Gérard Jugnot et Michel Blanc, auraient perçu 3 millions d'euros chacun. Le 31 juillet, dans une nouvelle interview pour Le Parisien,Thierry Lhermitte a tenu à mettre les choses au clair et à démentir cette somme.

Retrouvez "Les Bronzés 3" avec Thierry Lhermitte sur la Vidéo à la demande de la TV d'Orange !

"On s'est rattrapés"

Le comédien a assuré :"On n'a pas gagné 3 millions d'euros." Il a ensuite donné quelques explications : "On a touché 1 million d'euros chacun pour la reconduction de nos droits d'auteur." Concernant le salaire, l'interprète de Pierre Bronchant, dans "Le dîner de con ", n'a pas donné de précision : "Comme acteurs, on était très bien payés, mais pas deux millions d'euros. Ce qui est sûr, c'est qu'on s'est rattrapés du peu qu'on avait touché pour les deux premiers Bronzés (15 000 francs chacun, hors droits d'auteur)." Si la somme reste toujours mystérieuse, on se pose également la question d'un éventuel retour au cinéma des Bronzés.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.