Les Aventures de Spirou et Fantasio : le héros est "plus fun" que dans la BD

Les Aventures de Spirou et Fantasio : le héros est "plus fun" que dans la BD©Sony Pictures Releasing France, Allocine
A lire aussi

Émilie Nougué, publié le 21 février

Pour ses 80 ans, le héros de bande dessinée Spirou débarque sur grand écran. Incarné par un acteur en chair et en os, Thomas Solivérès, et accompagné de Fantasio, il vit des aventures rocambolesques entre la French Riviera et le désert du Gantagwa.

Au début du film "Les Aventures de Spirou et Fantasio", en salle depuis ce 21 février 2018, on peut voir que le héros se déguise en groom pour dévaliser les clients d'un palace. Or, dans les bandes dessinées, Spirou n'est pas un voleur. "Dans la BD, Spirou est un héros très positif, qui protège la veuve et l'orphelin... Un personnage ennuyeux au cinéma", indique au ParisienAlexandre Coffre, le metteur en scène.

Un personnage modernisé

"Au début, en 1938, le personnage était très insolent. On a développé cet aspect-là pour créer un Spirou plus fun, plus moderne, et montrer comment ce chapardeur va devenir un super-héros", poursuit-il. Le personnage incarné par Thomas Solivérès va même abandonner peu à peu son costume de groom lorsque ses aventures le mèneront dans le désert : "Je voulais que mon héros prenne des coups, qu'il saigne, qu'il soit sale..."

Fantasio représente quant à lui "un Français moyen, jamais content, mais un ami fidèle". Il est joué par Alex Lutz, qui a "très vite accepté" ce rôle, notamment pour faire plaisir à son fils de dix ans. L'acteur "a une formidable énergie de comédie et il avait le physique de Fantasio, l'âge", souligne Alexandre Coffre.

Dans ce long-métrage, Géraldine Nakache joue la journaliste Seccotine, Ramzy Bedia le méchant Zorglub et Christian Clavier le comte de Champignac.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.