Leïla Bekhti : ses confidences sur le Festival de Cannes et Eva Longoria

Leïla Bekhti : ses confidences sur le Festival de Cannes et Eva Longoria©JACOVIDES-MOREAU, BestImage
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 22 mai

Présente cette année sur la Croisette en tant qu'égérie L'Oréal, Leïla Bekhti est également venue défendre un film d'animation montré dans la section Un Certain Regard, "La Fameuse invasion des ours en Sicile", dont elle assure le doublage d'un personnage. Dans une interview accordée au Parisien, l'actrice est revenue sur sa relation avec le Festival.

Leïla Bekhti et Cannes, c'est une histoire qui dure. Le Parisien rappelle, en effet, qu'en plus de venir régulièrement pour présenter des films sur la Croisette - comme "Le Grand bain", l'an dernier, à propos duquel elle confie : "Je me souviendrai toute ma vie des larmes de Gilles (Lellouche) après la projection. Il y avait une telle bienveillance dans la salle" -, cela fait 8 ans que la comédienne représente L'Oréal au Festival.

Jurée, sa plus belle expérience à Cannes

En tant qu'égérie de la marque, elle participe aux montées des marches, mais donne aussi de nombreuses interviews où il lui arrive de "parler de rouges à lèvres et de mascara". "Ce serait malhonnête de dire que ça ne m'intéresse pas. Je suis une fille, j'adore l'idée d'être glamour. Et je suis une consommatrice avant d'être ambassadrice, comme je suis spectatrice au cinéma avant d'être actrice", explique-t-elle. Son job d'égérie lui permet aussi de passer du temps avec les autres visages de L'Oréal dont Eva Longoria : "C'est l'une de celles avec qui je m'entends le mieux. J'aime sa nature et c'est une vraie gentille : elle a de l'empathie et est curieuse avec tout le monde."

Leïla Bekhti est également revenue sur l'un des autres rôles qu'elle a tenu au Festival de Cannes, en 2012 : jurée dans la section parallèle Un Certain Regard. "C'est l'une de mes plus belles expériences depuis que je fais ce métier : tu te réveilles le matin et tu vas voir des films des quatre coins du monde", assure-t-elle. Et de poursuivre : "Je me couchais à 22h30 tous les soirs pour être en forme le lendemain. Un film, c'est parfois le travail d'une vie alors le minimum, quand tu es juré, c'est d'être sérieux."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.