Leïla Bekhti : sa "théorie débile" sur les plateaux de cinéma

Leïla Bekhti : sa "théorie débile" sur les plateaux de cinéma©Giancarlo Gorassini, BestImage

Fabien Gallet, publié le 22 avril

Dans une séquence de l'émission Entrée Libre baptisée "Dans la tête de...", Géraldine Nakache a levé le voile sur la drôle de théorie que cultive son amie, la comédienne Leïla Bekhti, tournage après tournage.

Début avril 2019, Leïla Bekhti s'est rendue sur le plateau de l'émission de France 5 Entrée Libre présentée par Claire Chazal, afin de présenter le film "La lutte des classes" de Michel Leclerc, dans lequel elle donne la réplique à Édouard Baer. À cette occasion, l'actrice, qui ne partage plus l'écran avec son mari, Tahar Rahim, a eu droit à quelques mots de sa grande amie à l'écran comme à la vie, Géraldine Nakache. Loin d'être avare en anecdotes, cette dernière a fait une drôle de révélation concernant les habitudes de celle qui a partagé avec elle l'affiche de "Tout ce qui brille".

"Qu'elle fasse attention à elle"

"Sur un plateau de cinéma, quand on tourne à l'extérieur - par exemple extérieur, nuit, très froid -, elle refuse de se réchauffer, d'utiliser une bouillotte, une couverture", a confié Géraldine Nakache avant d'expliquer les raisons d'une telle lubie : "Elle a une théorie, qui est absolument débile mentale à mon sens : elle est convaincue que si elle se réchauffe, elle va se ramollir et donc elle ne sera pas apte à jouer." Une théorie qu'elle ne partage évidemment pas : "Moi je suis convaincue que quand tu as une angine, tu joues forcément moins bien."

Géraldine Nakache a donc un petit message à faire passer à Leïla Bekhti : "Il n'y a que 24h dans une journée et quand tu tournes la journée, que tu fais de la promo le soir et qu'il y a un enfant au milieu de tout ça... voilà il faut qu'elle fasse attention à elle et, surtout, qu'elle se mette une bouillotte. Couvre-toi entre les prises, tu ne seras pas moins bonne !", a-t-elle lancé. Ses conseils seront-ils suivis ? "Je vais l'écouter", a en tout cas assuré l'invitée de Claire Chazal.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.