Le père de Ben Affleck blâme Hollywood pour l'alcoolisme de son fils

Le père de Ben Affleck blâme Hollywood pour l'alcoolisme de son fils©Hahn Lionel, Abaca

Marine de Guilhermier, publié le 7 février

Dans une interview à Grazia UK, le père de Ben et Casey Affleck a assuré que ses fils étaient des victimes de l'industrie hollywoodienne, qu'il qualifie de "dégueulasse".

L'homme de 74 ans n'y va pas par quatre chemins en évoquant le monde du cinéma américain. "Cela a eu des conséquences négatives sur mes deux fils", déclare-t-il. Et il est vrai que ses enfants font régulièrement la Une des tabloïds. L'interprète de Batman pour ses relations amoureuses mais aussi son addiction à l'alcool, contre laquelle il avait annoncé sur Facebook en mars 2017 avoir subi un traitement, et l'acteur oscarisé de "Manchester by the sea" pour des accusations d'agressions sexuelles...

Une industrie dangereuse ?

"Hollywood est un endroit dégueulasse", continue Timothy Affleck, avant d'affirmer : "Je pense que c'est un facteur majeur dans l'alcoolisme de Ben. Vous êtes presque obligé de développer un personnage qu'il est difficile de laisser derrière quand vous rentrez chez vous. Ça affecte toute votre vie. Je pense que c'est l'un des dangers de l'industrie du cinéma." Ancien alcoolique lui-même, le papa assure toutefois que le frère de Casey "a toujours été sérieux dans sa démarche de sobriété". Et de préciser : "Il veut une vie équilibrée et il y travaille."

Évoquant la séparation de son fils et de Jennifer Garner, il poursuit : "C'est très difficile de trouver un équilibre dans sa vie de famille quand on est une célébrité mondiale." En revanche, Timothy Affleck n'a pas voulu aborder les accusations d'agressions sexuelles portées à l'encontre de ses fils ces dernières années.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.

 
1 commentaire - Le père de Ben Affleck blâme Hollywood pour l'alcoolisme de son fils
  • avatar
    jucar -

    qui a mis un pistolet sur la tempe de son fils pour l'obliger à boire ?
    *facile de prétendre qu'un vice est provoqué par le milieu professionnel