Le jeu vidéo à l’écran, source d’inspiration constante

Le jeu vidéo à l’écran, source d’inspiration constante
Les jeux vidéo ont la cote au cinéma

publié le 28 septembre

Depuis plus de 15 ans, le cinéma s’est emparé des plus grans jeux vidéo pour en faire des adaptations. Meilleure exemple en date : Resident Evil 5 : Retribution .

Et de 5 !Milla Jovovich incarne pour la cinquième fois en dix ans le personnage d’Alice, une femme vaillante qui doit lutter contre des zombies. Ce Resident Evil 5 : Retribution est une réussite cinématographique qui doit son succès au jeu vidéo sorti en 1996. A l’époque, ce jeu japonais de type « survival horror » sorti sur PlayStation,  est une révolution plébiscitée par des millions de joueurs. Ce succès est tel que Paul Anderson décida en 2002 d’en faire une adaptation. Une bonne idée puisque le film a été vu en France par plus d’1,1 millions de cinéphiles.

Avant cette saga, d’autres réalisateurs avaient flairé cette tendance devenue lucrative. Dès 1993, le jeu culte Super Mario Bros apparait à l’écran. Deux ans plus tard, Steven E. De Souza fait tourner l’éternel Jean-Claude Van Damme dans Street Fighter - L’ultime combat, adaptation du jeu vidéo sorti en 1989. Aujourd’hui encore, les héros du jeu rencontrent le succès sur les consoles modernes. L’autre grand concurrent de l’époque, Mortal Kombat, a eu son heure de gloire la même année… avec Christophe Lambert dans le rôle-phare. Ce film a d’ailleurs été réalisé par Paul Anderson, preuve de son goût pour les jeux vidéo. Enfin, on peut citer Tomb Raider, avec Angelina Jolie, Final fantasy ou Prince of Persia en 2010. Cela devrait durer encore longtemps.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.