Le couple Macron interpellé par une victime d'Harvey Weinstein

Le couple Macron interpellé par une victime d'Harvey Weinstein©STARMAX, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 1 mars

En pleine promotion de son autobiographie "Brave" à Paris, Rose McGowan, la première actrice à avoir accusé le producteur hollywoodien de viol, a accordé une interview à Libération dans laquelle elle assure vouloir parler du traitement des femmes avec le président de la République française.

Très engagée, l'actrice de "Charmed" s'implique dans la cause des femmes des deux côtés de l'Atlantique. En France, elle fait partie du mouvement Maintenant on agit, lancée par la Fondation des Femmes et a répondu aux questions de Libération sur le sujet. Celle qui assure avoir "déclaré la guerre à un système de pensée qui fait beaucoup de mal au monde" affirme "(vouloir) parler à Emmanuel Macron" de son combat.

De grandes espérances

"Je voudrais qu'avec sa merveilleuse femme, ils s'investissent sur ces sujets, qu'ils fassent avancer cette cause. Macron doit protéger sa population, qui paie des impôts pour l'être  !", explique Rose McGowan. Et de poursuivre : "Ce serait une marque de grandeur et cela lui permettrait de laisser une trace forte dans l'histoire. Il faut qu'il pousse la justice à bouger." Puis de conclure, pleine d'espoir : "Je ne m'adresserai pas à lui avec colère, je serai constructive. Je veux qu'il soit formidable, pas seulement bon." Reste à savoir s'il entendra son appel...

En revanche, de son propre Président, la comédienne n'attend rien. Pour elle, "l'Amérique de Trump ne peut plus faire preuve" de "bravoure" et de "courage". C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle a décidé de quitter les États-Unis qui sont selon elle "dans une spirale négative, bien trop dangereuse".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.