Le coronavirus prédit par les scénaristes de Plus belle la vie ?

Le coronavirus prédit par les scénaristes de Plus belle la vie ?©GEISSELMANN, Sipa

, publié le 4 mars

"Plus belle la vie" est régulièrement marquée par l'actualité mais cette fois ils l'ont peut-être prédit comme le révèle Le Parisien, lundi 2 mars 2020. Attention spoiler.

Comme "Les Simpson" ont prédit en 2000, la présidence de Donald Trump, arrivée seize ans plus tard, les scénaristes de "Plus belle la vie" en aurait fait de même pour le coronavirus. Dès le 12 mars, une série de neuf épisodes sera diffusée dans lesquels vous découvrirez les personnages principaux, placés en quarantaine, après qu'un patient soit rentré d'Asie avec des symptômes particuliers.

Si l'actualité résonne dans l'intrigue, cette dernière a pourtant été imaginée par le scénariste Vincent Germain, il y a un an et sa proposition "a débouché sur un scénario écrit par une dizaine d'auteurs à l'automne dernier, dont le tournage a démarré mi-janvier".

Coïncidence ou prédiction ?

Comme l'indique Le Parisien, "les neuf épisodes de mise en quarantaine étaient prêts quelques jours avant le début de l'épidémie de coronavirus en Asie, puis en Europe". Alors coïncidence ou prédiction ? "On aime être en phase avec l'époque, mais là on se fait rattraper par l'actualité", indique la directrice des fictions de journée à France Télévisions, Sophie Gigon. Une trame, arrivée dans un moment particulier, puisque un premier cas a été détecté à Marseille, lieu du tournage, mardi 3 mars 2020. "Cela nous met dans une situation complexe, ce n'était pas l'intention de départ. On ne voulait pas être racoleur. Si on avait su qu'un virus allait arriver, je ne suis pas sûre que nous l'aurions traité, car on ne maîtrise pas l'évolution de la réalité", ajoute-t-elle.

Toutefois certaines répliques ont été réécrites. Pierre Monjanel, qui supervise l'écriture de la série est très surpris : "On a déjà eu des coïncidences qui résonnent avec l'actualité, mais aussi fortement, jamais. On est tous très troublés." Et de se vouloir rassurant : "Ce ne sera pas angoissant malgré une tension dramatique, on vibrera avec les personnages."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.