Le Corniaud : pourquoi Louis de Funès a-t-il fait grève sur le tournage ?

Le Corniaud : pourquoi Louis de Funès a-t-il fait grève sur le tournage ?©NANA PRODUCTIONS, Sipa

, publié le 13 avril

À l'occasion du 35ème anniversaire de la mort de Louis de Funès en 2018, Vincent Josse a consacré un épisode de son émission Grand Atelier fantôme sur France Inter, à son propos. Plusieurs proches de l'acteur sont venus raconter des anecdotes à son sujet. Parmi elles, une crise de jalousie de la part du Gendarme de Saint-Tropez à l'égard de Bourvil.

Le 27 janvier 1983, Louis de Funès s'éteignait à Nantes. Derrière lui, l'homme a laissé des oeuvres qui font parties intégrantes du cinéma français. Des classiques qui, au fil des générations, connaissent toujours le même succès. C'est sur le plateau de l'un d'entres eux que l'acteur se serait laissé envahir par la jalousie. En 1965, Gérard Oury réunit Bourvil et Louis de Funès sur le tournage du film "Le Corniaud". Et si le succès a été au rendez-vous avec 11 739 783 entrées, le film a bien failli être compromis en raison d'un conflit entre les deux acteurs. C'est ce qu'a révélé la scénariste et réalisatrice, Danièle Thompson, également fille du réalisateur Gérard Oury, dans l'émission de Vincent Josse sur France Inter Grand Atelier fantôme.

"Il fait une véritable crise de jalousie à Gérard Oury"

"Écrire un scénario pour Louis de Funès, explique-t-elle, c'est passer des mois à l'imaginer. À imaginer ce qu'il va apporter à des scènes qu'on est en train d'écrire et ce qui va faire que grâce à ce fameux miracle que l'on appelle 'l'interprétation', cela va être bien meilleur que ce que l'on avait imaginé." Dans "Le Corniaud", Gérard Oury a fait appel à Bourvil, déjà considéré comme une vedette populaire, et à Louis de Funès qui vient de tourner "Le Gendarme de Saint-Tropez", ainsi si "Oury propose le rôle à de Funès il n'est 'encore' qu'un second rôle, reconnu, certes, mais un second rôle".

Et c'est l'ajout de deux scènes au film qui vont déclencher les hostilités : "Pendant que le réalisateur met en boîte des scènes sans lui, Louis de Funès fait du tourisme avec sa femme, Jeanne. Un jour, il décide de venir voir les rushes. Et il assiste à cinq heures de projection où il n'y a que Bourvil. De Funès sort de la salle. Le lendemain, poursuit Danièle Thompson, le comédien arrive avec un scénario dans lequel il a coché toutes les scènes avec Bourvil et toutes celles avec lui. Il fait une véritable crise de jalousie à Gérard Oury et décide de faire une 'grève du masque'. Autrement dit, pendant 24 heures, il ne joue plus que ce qui était écrit. Et rien de plus."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.