Le Cinquième Élément : le compromis qu'a dû passer Luc Besson avec Bruce Willis

Le Cinquième Élément : le compromis qu'a dû passer Luc Besson avec Bruce Willis©TOBIS Film GmbH, DR

Solène Filly, publié le 22 avril

Satisfaire les demandes des acteurs n'est pas toujours simple. Mais sur le tournage du "Cinquième Élément", Luc Besson a fait une proposition imparable à Bruce Willis, comme il l'a révélé à Screenrant en novembre 2017.

Sorti il y a plus de 20 ans, "Le Cinquième Élément" est désormais un film culte. Mais le début du tournage a été un peu compliqué pour Luc Besson. Alors qu'il souhaitait à l'origine engager Mel Gibson, il a finalement opté pour Bruce Willis, un acteur qui a ses petites habitudes.

Il raconte : "(Son) assistant était venu me voir pour me dire : 'Ok, voilà comment ça marche. Il faut que vous nous préveniez 30 minutes, puis 15 minutes, puis 5 minutes avant qu'il ne soit attendu sur le plateau.' Et je lui ai répondu : 'Vous vous moquez de moi ? Je tourne une scène toutes les 4 minutes.' Et il m'a répondu : 'Comment ça, une scène toutes les 4 minutes ?' Ouais, je fais la scène et puis je retourne la caméra pour le plan suivant, alors je ne peux pas vous prévenir 30 minutes avant la scène."

Une solution idéale

Afin d'éviter de devoir changer son rythme de tournage, le cinéaste a donc trouvé une solution pour satisfaire l'acteur : "J'ai fait un deal avec Bruce. Je lui ai dit : 'Et si, au lieu de travailler 5 jours par semaine, tu sais, du lundi au vendredi, tu ne travaillais que 4 jours par semaine ? Lundi, mardi, mercredi et jeudi. Mais tu vas devoir t'asseoir sur la boîte à côté de moi, près de la caméra, et on va tourner à toute vitesse.' Et il a dit : 'Ok ! Deal !'"

Un compromis qui a beaucoup plu à l'acteur, non seulement parce qu'il a pu profiter de week-ends plus longs, mais aussi parce qu'il a découvert une nouvelle façon de travailler. Luc Besson se souvient : "Il était sur le plateau, à quelques mètres de la caméra, sur une boite, et il était tellement heureux. Parce qu'en fin de compte, il préférait que (le tournage) soit court et intense."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.