Le cinéma français s’est-il essoufflé en 2012 ?

Le cinéma français s’est-il essoufflé en 2012 ?
Stars 80 va-t-il remporter un immense succès en salles ?

publié le 20 septembre

Après une année 2011 en tous points exceptionnelle - record de fréquentation dans les salles notamment – cette cuvée 2012 semble moins fructueuse, surtout au niveau des productions françaises. Est-ce irrémédiable ?

Deux statistiques inoubliables : 215 et 41,6. Le premier correspond au nombre de millions d’entrées recensées dans les salles hexagonales en 2011. Le second évoque la part de marché des films français. L’année dernière, donc, le cinéma français était à la fête et avait réalisé sa meilleure performance depuis près de 45 ans. Il faut dire que notre 7ème Art avait été porté par des locomotives puissantes : Intouchables (19 millions d’entrées) ou Rien à déclarer (8 millions) avaient mobilisé une large partie de l’audience. Au total, 20 films français avaient dépassé le cap du million de tickets vendus.

Néanmoins, 2012 ne semble pas prolonger cette euphorie. Sur les 9 premiers mois de l’année, le cinéma français est au ralenti. Bien sûr, Sur la piste du Marsupilami (5,2 millions) et La Vérité si je mens ! 3 (4,6 millions) ont performé,Le prénom (3,2 millions) et Les Infidèles (2,3 millions) également, mais les films qui ont passé le cap du million sont deux fois moins nombreux (8, actuellement). Heureusement, la fin de l’année annonce deux grands succès français : Astérix et Obélix : Au service de sa majesté (le 17 octobre) et Stars 80 la semaine suivante. Mais, pour rattraper le retard, il faudra que l’un ou (et) l’autre rencontre un succès « intouchable »…

Les commentaires sont désactivés pour cette page.