Le cinéma français appelle à faire barrage contre le FN

Le cinéma français appelle à faire barrage contre le FN©Reynaud Julien/APS-Medias, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 2 mai

Depuis l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle 2017, diverses personnalités du cinéma français ont réagi sur les réseaux sociaux. Et ce, avec une motivation commune : dénoncer l'arrivée du Front National au second tour.

Ainsi, le plus américain des réalisateurs de l'Hexagone, Luc Besson, rappelle sur Facebook qu'il est bien Français et qu'il tient à l'avenir de son pays. En plus d'un selfie où il s'affiche avec sa carte d'identité, le cinéaste a publié un long message : "C'est mon métier de fabriquer des rêves et de les proposer aux gens (...) Le film que nous propose Madame LE PEN est juste mauvais." Nombreuses autres vedettes du cinéma français ont suivi son exemple. Comme Dany Boon, qui a appelé sur Facebook à voter Emmanuel Macron afin de prouver "au monde entier et à nous-mêmes que nous sommes toujours le pays de la liberté, de l'égalité et surtout de la fraternité".

Un appel au vote "utile"

De son côté, sur Instagram, Florence Foresti a affirmé ne pas vouloir "d'une femme présidente de la République française", précisant qu'elle "n'aurai(t) jamais pensé dire ça un jour, et (qu'elle) espère ne jamais avoir à le refaire". Certains acteurs, à défaut de trouver les mots, se sont contentés de partager les messages d'autres. Emma de Caunes a notamment retweeté une fausse Une de Paris Match du dessinateur Riad Sattouf, titrée "Le Pen à l'Élysée ? C'est mort ouèche je voterai Macron direct" et accompagnée du hashtag #toutsauflepen.

Omar Sy a, quant à lui, partagé le tweet de sa femme, Hélène : "Ceux qui cartonnent, discréditent Macron (quoiqu'on en pense), donnent du crédit au FN... DANGEREUX / INCONSCIENT / INADMISSIBLE."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.