Le Chant du Loup : une première bande-annonce pesante

Le Chant du Loup : une première bande-annonce pesante©Julien Panié, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 15 janvier

Dans son nouveau film, Antonin Baudry nous entraîne dans les profondeurs marines à bord d'un sous-marin nucléaire.

Après "Kursk", qui nous faisait redécouvrir le naufrage du sous-marin russe du même nom en 2000, ou encore "Abyss" qui mêlait guerre froide et menace extra-terrestre, c'est le réalisateur français Antonin Baudry qui nous invite cette fois-ci dans les profondeurs de l'océan. En effet, dans "Le Chant du Loup", Omar Sy - qui sera le 23 janvier 2019 à l'affiche de "Yao", sorte de voyage initiatique au Sénégal -, est à bord d'un sous-marin nucléaire français avec François Civil. Ce dernier occupe le poste d'Oreille d'or, un rôle indispensable car il doit être capable de reconnaître chaque son qu'il entend, c'est à dire identifier l'origine de tous les autres sous-marins et navires que l'équipage peut croiser. Mais une erreur de sa part va les mettre en danger.

Un équipage sous-pression

Ainsi, si François Civil semble d'abord ravi de pouvoir monter à bord du sous-marin en tant qu'officier, il déchante vite lorsqu'il est confronté à un son qu'il ne reconnaît pas. Une première bande-annonce à l'ambiance pesante dans laquelle Omar Sy, François Civil, mais aussi Reda Kateb et Mathieu Kassovitz vont devoir prendre des décisions à l'issue incertaine et se retrouver face à une menace qui pourrait avoir des conséquences sur le pays tout entier.

Quel est donc ce sous-marin à quatre pales qui n'existe même pas, comme le fait remarquer l'un des personnages, et que n'arrive pas à reconnaître François Civil ? Pour le découvrir, il va falloir s'armer de patience puisque le film, tourné entre Toulon, Brest et Paris, est prévu pour le 20 février 2019.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.