Le Bureau des légendes : Eric Rochant soutient le final de Jacques Audiard

Le Bureau des légendes : Eric Rochant soutient le final de Jacques Audiard©TOP THE OLIGARCHS PRODUCTIONS / CANAL+, Canal+

, publié le 7 mai

La saison 5 du "Bureau des légendes" est arrivée à sa conclusion, lundi 4 mai 2020. Les deux derniers épisodes, signés Jacques Audiard, n'ont pas convaincu le public, qui l'a fait savoir sur les réseaux sociaux. Eric Rochant, le créateur de la série, leur répond.

Pour cette ultime saison sous la direction d'Eric Rochant, le créateur du "Bureau des légendes" a confié à Mathieu Kassovitz et à Jacques Audiard, la réalisation de certains des épisodes. Lundi 4 mai 2020, le réalisateur du "Prophète", a mis un point final à cette cinquième saison. Pour cela, il a eu carte blanche. Mais le résultat n'a pas plu à tout le monde. Et comme souvent, les téléspectateurs ont clamé leur mécontentement sur les réseaux sociaux, qualifiant ces épisodes de "prévisibles" ou "d'ennuyeux". Des propos qui ont fait réagir Eric Rochant sur Twitter. Car si la saison 6 n'est pas encore annoncée, une chose est sûre, le showrunner ne sera plus aux commandes : "Ce n'est pas la fin. La boîte de production qu'on a créée avec Alex Berger, mon associé, reste en charge de la série. Pour la suite, je serai présent, mais pas en tant que showrunner, juste en tant que producteur", avait-t-il annoncé à SoFilm.

"Son épilogue est un geste artistique fort qui rompt la logique narrative"

"Je n'ai pas demandé à Audiard de poursuivre la série mais de la faire sienne afin de la clore. Son épilogue est un geste artistique fort qui rompt la logique narrative. Déroutant, comme tout vrai geste artistique. Fort comme tout ce que fait Audiard. Le temps jouera pour nous", a expliqué Eric Rochant sur Twitter, mercredi 6 mai.

Si ce dernier ne dit pas si oui ou non ces épisodes étaient à son goût, il défend la liberté artistique : "Je me souviens de l'échec critique et commercial des Patriotes... Une série peut aussi être le lieu d'expériences créatives inédites. Déplaire est un risque a prendre quand on crée. Tout cela n'est pas grave. Ça ne mérite pas la colère. Au contraire ! Merci pour votre passion."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.