Laetitia Casta évoque les "réflexions désagréables" subies à la sortie d'Astérix

Laetitia Casta évoque les "réflexions désagréables" subies à la sortie d'Astérix©Briquet-Hahn-Marechal - Laeticia Casta lors de la cérémonie d'ouverture du 67e Festival de Cannes, le 14 mai 2014., Abaca

, publié le 6 décembre

Prochainement à l'affiche de "La Croisade", Laetitia Casta a accordé une nouvelle interview à Madame Figaro. Au cours de l'entretien, publié le 2 décembre 2021, l'épouse de Louis Garrel est revenue sur ses débuts plus ou moins contrariés dans le cinéma.

Le 22 décembre prochain, les spectateurs pourront retrouver Laetitia Casta dans les salles obscures avec "La Croisade", le dernier film de son époux, l'acteur et réalisateur Louis Garrel. Du haut de ses quarante-trois ans, l'ancienne mannequin a joué dans pas moins de vingt-six films depuis ses débuts en 1999 dans "Astérix et Obélix contre César" (premier film de la saga réalisé ici par Claude Zidi et dans lequel elle interprétait Falbala). Une expérience qu'elle qualifie de "révélatrice" mais aussi de "difficile".

"Mais elle ne sait même pas jouer"

"J'étais terrorisée. (...) J'étais au top de ma carrière de mannequin et il allait falloir choisir entre deux chemins", s'est souvenue la maman de trois enfants. Néanmoins, elle assure que sa précédente carrière sur les podiums l'a beaucoup aidée pour s'adapter au monde du septième art : "C'est en étant mannequin que j'ai appris à jouer la comédie. Sur un podium, on vous demande d'être quelqu'un, de raconter une histoire comme dans les films."

A contrario, la comédienne explique également que ce passé sur les défilés l'a parfois desservi en lui accolant des stéréotypes : "Je me souviens de réflexions désagréables qui auraient pu me faire douter : 'Ah, elle est mannequin et elle veut devenir actrice... Mais elle ne sait même pas jouer', ou les rôles que je n'ai pas eus pour les mêmes raisons." Depuis, Laetitia Casta a joué avec les plus grands (Patrice Leconte, Raoul Ruiz...) et fait taire ses détracteurs.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.