La Vie d'Adèle : Léa Seydoux revient sur sa mauvaise expérience

La Vie d'Adèle : Léa Seydoux revient sur sa mauvaise expérience©Van Tine Dennis, Abaca
A lire aussi

Solène Filly, publié le 7 mai

Léa Seydoux soutient le mouvement #MeToo depuis le début. De retour à Cannes, l'actrice s'est exprimée sur l'égalité des salaires et le manque de solidarité des femmes. Quelque chose qu'elle a particulièrement ressenti lorsqu'elle a osé s'exprimer contre Abdellatif Kechiche.

Cinq ans sont passés depuis la consécration de "La Vie d'Adèle" au Festival de Cannes. À l'époque, le film, récompensé de la Palme d'or, avait beaucoup fait parler de lui, notamment à cause de la polémique qui entourait le réalisateur et ses deux actrices.

Se taire pour continuer à travailler

Cette année, c'est en tant que membre du jury que Léa Seydoux sera à Cannes. À cette occasion, l'actrice a accordé un entretien au magazine Elle, au cours duquel elle a abordé l'inégalité des salaires entre acteurs et actrices, mais aussi son regret quant à la réaction de certaines comédiennes françaises face aux problèmes de harcèlements. Elle explique : "En France, il y a eu trop de voix divergentes sur ce sujet cet hiver. Et ça ne m'étonne qu'à moitié. Lorsque j'ai dit, il y a cinq ans, qu'Adèle et moi-même avions été maltraitées sur le tournage de 'La Vie d'Adèle', des actrices connues m'ont critiquée, et on nous a conseillé de la fermer si nous voulions continuer à travailler."

Une réaction qui aurait été différente, selon Léa Seydoux, si la même histoire s'était déroulée cette année : "Je pense qu'aujourd'hui notre témoignage, à Adèle et moi, serait reçu avec davantage de bienveillance. Enfin, je l'espère."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.