La réaction d'Emmanuel Macron après le visionnage des Misérables

La réaction d'Emmanuel Macron après le visionnage des Misérables©Romain GAILLARD/Pool, Abaca

, publié le 18 novembre

Au travers des "Misérables", le réalisateur Ladj Ly aspire à montrer l'état des banlieues aux politiques. Objectif atteint aux yeux du public mais également du Président. Selon le Journal du Dimanche, après avoir visionné le film, Emmanuel Macron aurait demandé à son gouvernement d'agir pour "améliorer les conditions de vie en banlieue".

Le message est passé. Dans son film "Les Misérables", Ladj Ly a tenu à montrer le vrai visage des banlieues. "Depuis quatorze ans, rien n'a bougé. J'ai voulu faire un film très réaliste, juste, sans jugement, qui ne soit ni anti-flics ni anti-cailleras. L'objectif, c'est d'envoyer un cri d'alerte aux politiques et de leur dire 'Attention, la situation risque de dégénérer.'", peut-on ainsi lire sur AlloCiné. C'est chose faite. Après avoir embrasé Cannes, c'est au tour du Président. Selon le JDD, Emmanuel Macron aurait été "bouleversé par la justesse" du long-métrage, à tel point qu'il aurait "demandé au gouvernement de se dépêcher de trouver des idées et d'agir pour améliorer les conditions de vie dans les quartiers".

La fiction dépasse la réalité

Dans "Les Misérables", le réalisateur met en scène un trio de policier de la BAC dans les rues de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, d'où est originaire Ladj Ly. Ce dernier avait à coeur de ne raconter que des choses authentiques : "Tout ce qui est dedans est basé sur des choses vécues (...) Pendant cinq ans, avec ma caméra, je filmais tout ce qui se passait dans le quartier, et surtout les flics, je faisais du copwatch. Dès qu'ils débarquaient, je prenais ma caméra et je les filmais, jusqu'au jour où j'ai capté une vraie bavure."

Le réalisateur tente à travers le film de montrer la réalité du terrain comme elle est et non comme on la perçoit à travers les médias. Le tout en ne dénigrant personne : "Ce n'est pas un film anti-policiers mais qui parle avant tout de la misère." Pari réussi pour "Les Misérables". Déjà récompensé à Cannes par le Prix du Jury, le film représentera la France aux Oscars en février prochain.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.