La famille du petit Alan Kurdi révoltée contre le tournage d'un film sur sa mort

La famille du petit Alan Kurdi révoltée contre le tournage d'un film sur sa mort©Lydia Geissler, Adobe Stock

, publié le 1 juillet

En 2015, la photo du corps sans vie de ce petit garçon syrien avait fait le tour du monde et la Une de tous les journaux. Aujourd'hui, alors qu'un film est en préparation, la famille de l'enfant fait part de son indignation.

Alan Kurdi (initialement orthographié Aylan Kurdi par la presse) avait 3 ans lorsqu'il a été retrouvé noyé sur une plage de Turquie. Devenu le symbole de la crise migratoire en Europe grâce à la forte charge émotionnelle dégagée par les photos de son corps, prises par un journaliste, il s'apprête à faire l'objet d'un film intitulé "Aylan Baby : Sea of Death", réalisé par le Turc Omer Sarikaya.

Un film "inacceptable" pour la famille de l'enfant

Alors que le tournage a débuté en Turquie et que le réalisateur a annoncé la présence de l'acteur américain Steven Seagal au casting, la famille d'Alan Kurdi s'est indignée, expliquant que le film inspiré de cette tragédie se faisait sans son accord. "J'ai le coeur brisé. C'est inacceptable", a ainsi déclaré sur CBC Tima Kurdi, la tante du jeune garçon, qui vit au Canada. Elle a aussi affirmé avoir eu connaissance de ce film via le père de l'enfant, Abdullah Kurdi, qui habite en Irak : "Il m'a appelée. Il était en pleurs. Il m'a dit qu'il ne pouvait imaginer que son fils mort revive" sur grand écran.

De son côté, Omer Sarikaya a indiqué auprès de CBC que son long-métrage parlera de la crise des réfugiés dans son ensemble, et pas de l'histoire de la famille Kurdi en particulier. "Ce sera Aylan Baby, pas Aylan Kurdi", a-t-il souligné, précisant qu'il ne pouvait plus changer le titre de son film.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.