La Croisade : Louis Garrel s'est ouvert à l'écologie grâce au film

La Croisade : Louis Garrel s'est ouvert à l'écologie grâce au film©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage

, publié le 23 juillet

L'acteur et réalisateur Louis Garrel défend actuellement son troisième long-métrage "La Croisade" présenté au Festival de Cannes. Dans une interview accordée au Journal des femmes le 17 juillet 2021, il se confie sur la manière dont le film a généré une prise de conscience écologique chez lui.

Dans "La Croisade", Abel (Louis Garrel) et Marianne (Laetitia Casta) réalisent que leur fils vend discrètement leurs biens. Il s'avère qu'ils sont en fait plusieurs enfants aux quatre coins du monde à faire de même, dans l'objectif de communément financer le sauvetage de la planète. Le film relativement engagé a été présenté à l'édition 2021 du Festival de Cannes, au sein de la section éphémère "Le cinéma pour le climat". Dans une interview donnée au Journal des femmes, Louis Garrel a évoqué le film en l'associant à son nouveau rapport à la crise climatique.

"C'est un sujet auquel on ne peut pas rester insensible"

Face à l'urgence climatique, le réalisateur de 38 ans se montre finalement optimiste : "Je ne suis pas tout activiste ou militant, mais mon scénariste était très saisi par la question du réchauffement climatique. Alors pour le projet, j'ai écouté certains sociologues ou scientifiques. C'est un sujet auquel on ne peut pas rester insensible. Il y a forcément un aspect apocalyptique, mais j'essaie de me dire que cette histoire de changement climatique va ouvrir un champ des possibles extraordinaire. Il faut arriver à y voir du positif. Une révolution énorme doit s'opérer. Elle ne pourra se faire que de manière collective, joyeuse, sans se foutre sur la gueule.". Des propos qui s'accordent avec l'intrigue de "La Croisade", à découvrir en salle cet hiver, le 22 décembre 2021.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.