L'Ordre et la morale

L'Ordre et la morale
L'Ordre et la morale

publié le 10 décembre

Avril 1988, Île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. Un groupe d'indépendantistes Kanak prennent en otage une trentaine de gendarmes. En pleine élection présidentielle, la France envoie 300 militaires pour rétablir l'ordre. Alors que Philippe Legorjus, le capitaine du GIGN, et Alphonse Dianou, chef des indépendantistes, entament les négociations, le situation dérape, emporté par des enjeux politiques incontrôlables.

Noyé sous les polémiques de censure qui les coups de gueule de Mathieu Kassovitz dans les médias, L'Ordre et la morale, son septième film comme réalisateur, mérite incontestablement une deuxième vie, après un échec en salles incompréhensible (150 000 entrées). Maîtrisé d'un bout à l'autre, profondément humain et entier, ce film saura certainement trouver sa place dans le cinéma français au fil des années.

L'Ordre et la morale à 20:40 sur OCS Choc

Les commentaires sont désactivés pour cette page.