L'Académie des César met ses 18 membres historiques dont Polanski à la porte

L'Académie des César met ses 18 membres historiques dont Polanski à la porte©Giancarlo Gorassini, BestImage

, publié le 10 novembre

Volte-face au sein de l'Académie des César ! Suite aux nombreuses polémiques, décriées avec une conviction profonde par plusieurs personnalités du milieu, la prestigieuse assemblée générale du septième art annonce destituer ses "membres de droit".

Dans un communiqué partagé mardi 10 novembre 2020, l'institution met à jour la liste de ses membres. Le document intitulé "La gouvernance de l'Académie des César devient intégralement paritaire et démocratique" déclare que les personnalités du cinéma ayant été multiplement primées ne pourront plus être inscrites "de droit" parmi les élus. Cette décision a été votée presque à l'unanimité avec 134 voix pour les modifications statutaires proposées, seulement six voix contre et quinze abstentions. Cette première action d'importance depuis l'arrivée de Véronique Cayla à la tête de l'Académie est hautement symbolique puisqu'elle sonne la séparation avec plusieurs personnalités dérangeantes comme Roman Polanski, accusé de viols sur mineures, et Alain Terzian.

Le milieu du cinéma et les internautes sont en joie

"L'assemblée générale de l'association sera désormais constituée uniquement des 164 membres élus, 82 hommes et 82 femmes. Leurs électeurs sont les 4 300 membres de l'Académie, issus de la profession et qui choisissent chaque année les récipiendaires des prix les plus prestigieux du cinéma français", résume France Info. "Il n'y a désormais plus de membres de droit. Le cinéma français a choisi pour le représenter de respecter intégralement la parité et la démocratie", s'est enthousiasmé le producteur Marc Missonnier sur Twitter. Cette nouveauté stoppera-t-elle la tempête dans laquelle est prise l'Académie des César ? Au vu des premiers commentaires enjoués, elle est en bonne voie.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.