Kramer contre Kramer : Meryl Streep juge la gifle de Dustin Hoffman déplacée

Kramer contre Kramer : Meryl Streep juge la gifle de Dustin Hoffman déplacée©Columbia Pictures, Getty Images
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 5 janvier

En 1979, les deux acteurs jouaient un couple séparé qui se bataillait la garde de leur fils dans un film qui leur vaudra tous deux un Oscar, mais dont le tournage n'aura pas été des plus simples.

Alors que, dans la lignée de l'affaire Weinstein, Dustin Hoffman est aussi accusé de harcèlement et d'agressions sexuels, certains témoins ont évoqué son comportement abusif envers Meryl Streep lors du tournage de "Kramer contre Kramer". "Il la piquait, la provoquait. Il utilisait des éléments de sa vie personnelle pour obtenir la réponse qu'il pensait qu'elle devait donner dans sa performance", se rappelait ainsi le producteur Richard Fishcoff auprès de Vanity Fair en novembre dernier. Pire, il l'a violemment giflée juste avant de tourner une scène, alors même qu'aucun coup ne devait être porté dans celle-ci. L'actrice n'a dit mot ni à l'époque, ni après la parution de ces témoignages... Jusqu'à aujourd'hui, confessant enfin lors d'une interview accordée au New York Times, mercredi 3 janvier 2018, que le geste était abusif.

Un comportement plus acceptable

"C'est compliqué parce qu'en tant qu'acteur, quand vous faites une scène, vous avez besoin de vous sentir libre", estime d'abord Meryl Streep, avant de considérer toutefois : "Mais c'était mon premier grand rôle, et c'était ma première scène dans mon premier grand rôle, et il m'a juste giflée. Et on le voit dans le film. C'était déplacé."

Celle qui est (encore) nommée aux Golden Globes pour "Pentagon Papers" avance en outre que "ces choses sont en train d'être corrigées". "Elles seront corrigées, parce que les gens ne les accepteront plus", explique-t-elle, avant de conclure : "Alors c'est une bonne chose."

 
43 commentaires - Kramer contre Kramer : Meryl Streep juge la gifle de Dustin Hoffman déplacée
  • avatar
    danthie -

    En ce moment, certaines femmes se vengent sur certains hommes avec cette affaire d'attouchements sexuelles et, c'est triste car, il y a l'amalgame. Si nous les homes nous étions intelligents, cela n'arriverait pas.
    Faites comme moi, ne jamais flatté une femme, être indifférent devant elles, ne jamais lui faire de compliments,du genre (vous avez de beaux yeux ou autres choses dans ce genre qui, pour moi, est débile). Il faut les traitées comme vous faites avec un copain, un collègue ou, un ami masculin. Vous constaterez au bout de quelques mois, c'est elles qui supplieront les hommes de faire attention à elles. Certaines femmes acceptent sur le moment et, après ont des regrets aussi, elles font l'effarouchées..

  • avatar
    homard -

    Je ne connais pas le droit américain. Si, comme chez nous, la prescription existe pour la majorité des délits, alors, cette prescription est en train de voler en éclats. Et la justice cède le pas à la vindicte populaire. Pas très rassurant, tout cela.

  • avatar
    chatimide2 -

    Malheureusement certaines actrices et certains acteurs sont décédés, parce que je pense que nous aurions pu avoir des affaires d' harcèlement sexuel ou des règlements de compte datant de 1930 à1960.

  • avatar
    mamilou7 -

    pas si bien que ça le bonhomme ! un complexe ?...

  • avatar
    urviall -

    je finis par croire que bcp de ces reactions si fraiches n'ont sans doute jamais eu lieu de la sorte.

    Et surtout que la facon de penser en 2017 est bien differente de celle que l on avait de penser en 1968 et peu apres.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]