Kidnapping : Charlotte Rampling mène l'enquête dans la nouvelle série d'Arte

Kidnapping : Charlotte Rampling mène l'enquête dans la nouvelle série d'Arte©Dusan Martincek, DR

, publié le 29 septembre

Pour sa nouvelle production franco-danoise, le créateur de "The Killing" imagine une série au sombre scénario qui entraîne les spectateurs dans l'horreur du trafic d'enfants. Portée par Charlotte Rampling pour la France et par Anders W. Berthelse côté Danemark, "Kidnapping" est à découvrir sur Arte.TV jusqu'au 6 novembre 2020 et à la télévision le 1er et le 8 octobre prochains.

Il y a cinq ans, la fille de l'enquêteur Rolf Larsen (Anders W. Berthelse) disparaît alors qu'il est à la recherche d'une autre petite fille. S'il a la certitude que les deux affaires ont un lien, les preuves démontrent le contraire. Alors que les années défilent, un meurtre commis en France semble rappeler l'histoire passée. L'enquête se rouvre, et la commandante Claire Bobain (Charlotte Rampling) débarque à Copenhague afin que les deux policiers élucident le mystère qui plane sur cette affaire. "Kidnapping" plonge les spectateurs "au coeur d'un trafic d'enfants entre le Danemark, la France et la Pologne, où les indices semblent mener les enquêteurs", précise le Parisien.

"Quelle chute !"

Torleif Hoppe signe une série prenante dans laquelle le protagoniste se retrouve plongé dans son passé tragique. "Je souhaitais que le personnage principal soit un policier impliqué personnellement dans une enquête", raconte le créateur de "The Killing", comme le rapporte Le Parisien. Dans les huit épisodes de 45 minutes, Charlotte Rampling n'apparaît qu'à partir du troisième. Avec le rôle de la commandante Claire Bobain, elle tient son premier rôle d'enquêtrice, "peut-être (sa) dernière occasion !", confie-t-elle au Point, à qui elle raconte qu'elle a accepté le rôle "parce qu'elle avait lu l'intégralité du script. Parce qu'elle savait où allait le réalisateur, dans une combinaison de genre policier, sombre, et de questions existentielles". Pour ce qui est de la série, l'actrice admet un démarrage lent, avec une fin à la hauteur des attentes : "On se dit 'ça vient, ça va venir', mais ensuite, ah, quelle chute !"

"Kidnapping" à découvrir jusqu'au 6 novembre sur Arte.TV et les 1er et 8 octobre sur la chaîne Arte.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.