Karin Viard : "Le regard qui est posé sur Bécassine est extrêmement aimable"

Karin Viard : "Le regard qui est posé sur Bécassine est extrêmement aimable"©Anne-Françoise Brillot, DR
A lire aussi

Solène Filly, publié le 18 juin

Le nouveau film de Bruno Podalydès, "Bécassine !", fait polémique en Bretagne. Mais l'une de ses interprètes principales, Karin Viard, est venue prendre sa défense au micro d'Europe 1, ce dimanche 17 juin.

En 1939, un groupe de Bretons s'en étaient pris à la statue de cire de Bécassine au Musée Grévin. L'année suivante, l'adaptation cinématographique de Pierre Caron avait entraîné un tollé en Bretagne. Et presque 80 ans plus tard, le personnage de Jacqueline Rivière continue de faire polémique, puisque des indépendantistes bretons ont appelé au boycott du film de Bruno Podalydès, qui sort le 20 juin 2018. Une polémique qu'a tenue à adresser le réalisateur. "Je ne comprends pas qu'on puisse boycotter ou critiquer un film sans l'avoir vu. Mon message ce serait : allez voir le film", avait-il ainsi confié au Figaro.

"Si j'étais bretonne, je serais flattée de cette adaptation de Bécassine"

Cette fois-ci, c'est Karin Viard, qui joue le rôle de la marquise de Grand-Air, qui a souhaité répondre aux détracteurs de "Bécassine !" : "C'est une polémique fondée sur des principes alors qu'ils n'ont pas vu lefilm", a-t-elle indiqué à Europe 1, "Je leur dit : ok, vous pouvez ne pas être d'accord, vous pouvez militer pour que ce film soit boycotté, mais venez le voir ! Sachez de quoi vous parlez !"

Car pour l'actrice, cette adaptation est loin de caricaturer la femme bretonne : "Le regard qui est posé sur (elle) est extrêmement aimable." Et de conclure : "Bécassine, c'est le triomphe de la gentillesse et de la bonté sur le cynisme du monde. (...). Je serais bretonne, je serais flattée de cette adaptation."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.