Kad Merad : ce qui l'a décidé à ne pas changer son nom en François Béguin

Kad Merad : ce qui l'a décidé à ne pas changer son nom en François Béguin©Berzane Nasser, Abaca
A lire aussi

, publié le 4 février

Plus jeune, Kad Merad a failli prendre un pseudonyme pour cacher ses origines algériennes, mais il a finalement renoncé, comme il l'a confié sur le plateau de Bonsoir ! sur Canal+ le 2 février 2019.

S'il est aujourd'hui l'un des acteurs les plus populaires de l'Hexagone, Kad Merad a été victime de racisme au début de sa carrière, l'empêchant d'accéder à certains types de rôles. C'est pourquoi il a un temps pensé à franciser son nom. "J'ai failli m'appeler du nom de famille de ma mère. Le nom de jeune fille de ma mère, c'est Béguin. Donc je me dis là je suis tranquille, je m'appelle François Béguin... ça a duré une journée", a-t-il raconté dans l'émission présentée par Isabelle Ithurburu.

"Tant pis, je jouerai les épiciers"

Celui qui présentera la prochaine cérémonie des César et qui sera bientôt à l'affiche de "Just a gigolo" a ensuite expliqué ce qui l'avait fait renoncer à cette idée. "Mon père s'appelle Mohamed. C'est son prénom. Il est Algérien d'origine, il est venu en France, il était Français quand il est arrivé en France mais il s'est fait appeler Rémi. Moi j'ai entendu ça toute ma vie. Même ma mère ne l'appelait pas Mohamed", a-t-il d'abord indiqué.

Puis de déclarer : "Quand j'ai réfléchi à cette idée de nom, j'ai pensé à mon père, j'ai dit : 'Je ne vais pas recommencer, ça va, tant pis je jouerai les épiciers mais je ferai quand même mon métier d'acteur.'" Heureusement, Kad Merad n'a finalement pas été cantonné aux rôles d'hommes d'origine maghrébine et il a pu montrer ses talents de comédien dans la peau de personnages très différents les uns des autres.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.