Julia Roberts et Denzel Washington se retrouvent, 27 ans après L'Affaire Pélican

Julia Roberts et Denzel Washington se retrouvent, 27 ans après L'Affaire Pélican©Warner Bros. France, DR

, publié le 21 juillet

Julia Roberts et Denzel Washington s'affrontent dans "Leave The World Behind", un long-métrage dramatique sur les perturbations contemporaines du monde. Deadline annonce que le projet est piloté par Netflix, lundi 20 juillet 2020.

En 1993 (date de sortie états-unienne), Julia Roberts rencontrait sur grand écran Denzel Washington dans l'adaptation du livre "L'Affaire Pélican" de John Grisham par Alan J. Pakula. Depuis, ces deux immenses stars hollywoodiennes n'avaient plus jamais partagé un plateau de tournage. Lundi 20 juillet, Deadline a annoncé qu'ils allaient enfin être réunis grâce à Netflix, qui a visiblement tous les talents bankables dans ses filets. Seulement quelques jours après que le film le plus coûteux de la plateforme soit dévoilé, un autre projet d'envergure apparaît. Le duo d'acteurs sera dirigé par Sam Esmail, le créateur de la série à succès "Mr. Robot". Le réalisateur a déjà travaillé avec la Pretty Woman sur "Homecoming", un long-métrage commandé par Amazon Video.

Un synopsis qui résonne avec l'année apocalyptique de 2020

"Leave The World Behind" transpose le prochain roman de Rumaan Alam à l'écran. La publication de l'ouvrage du même nom est prévue pour l'automne, et Netflix s'est emparé des droits avant même sa parution. Julia Roberts y incarne Amanda, partie en vacances avec son mari Clay et leurs enfants adolescents. Leur séjour est perturbé par l'arrivée inopinée du couple propriétaire de la location qui fuit une panne d'électricité sans précédent dans la ville. "Lorsque l'Internet, la télévision et la radio cessent de fonctionner, tout comme la ligne fixe, ils n'ont aucun moyen de savoir ce qui se passe. Alors que d'étranges booms sonores brisent la paix de la campagne, et que les animaux commencent à migrer de manière étrange, la santé physique et mentale des familles commence à se désintégrer. Les locataires sont aisés et blancs, les propriétaires sont aisés et noirs. Les questions de race et d'affrontement deviennent des distractions pour se détourner des choses les plus alarmantes qui se passent tout autour d'eux", raconte Deadline en exclusivité.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.