JoeyStarr : "Cannes me rend un peu agoraphobe"

JoeyStarr : "Cannes me rend un peu agoraphobe"©DOMINIQUE JACOVIDES, BestImage

Marine de Guilhermier, publié le 17 mai

Présent sur la Croisette cette année pour divertir les festivaliers - il a notamment livré une prestation enflammée à la Villa Schweppes lundi soir -, JoeyStarr est revenu sur sa relation avec le Festival au micro de Michel Denisot pour Canal+.

C'est en toute honnêteté que l'artiste a répondu aux questions du journaliste auquel il a révélé ne "franchement" pas se sentir bien à Cannes. "Ça me rend un peu agoraphobe", explique JoeyStarr qui précise ne jamais faire le déplacement pour le plaisir. "J'y viens vraiment que si j'ai un truc à faire. Je comprends le côté sacré de l'endroit mais je ne viendrais pas à Cannes en roue libre : si j'y vais c'est pour faire du live ou pour présenter un film", dit-il.

"Ça flatte mon ego vertigineux"

En tant qu'acteur, son souvenir cannois le plus mémorable est bien sûr la présentation du drame de Maïwenn "Polisse", dont la sélection en Compétition avait étonné toute l'équipe. "On devait faire dix interviews, on s'est retrouvés à en faire une cinquantaine", se rappelle l'interprète de Métèque. Et de poursuivre, pas peu fier : "Quand tu sais que Bob De Niro était le président du jury, tu te dis 'Tiens Bob De Niro a vu un de mes films' et en plus il l'a kiffé vu qu'on a eu le Prix du jury." "Ça flatte mon ego vertigineux", ajoute-t-il.

Quant à sa carrière de comédien, JoeyStarr affirme qu'il "(s')amuse bien" même s'il est "toujours un peu étonné quand on vient (lui) proposer un film". "Parce que je ne suis pas tout le temps facile", admet, lucide, celui qui a "vraiment envie de sortir de (sa) zone de confort quand (il) fai(t) du cinéma".

Les commentaires sont désactivés pour cette page.