JoeyStarr en tournage : "Au mieux ivre, au pire sous emprise chimique"

JoeyStarr en tournage : "Au mieux ivre, au pire sous emprise chimique"©DOMINIQUE JACOVIDES, BestImage

Hélène Demarly, publié le 4 décembre

Samedi 2 décembre 2017, JoeyStarr, invité sur le plateau d'On n'est pas couché, n'a pas hésité à s'en prendre à Fabrice Du Welz, le traitant d'"abruti". Ce dernier lui a répondu.

En 2012, JoeyStarr tournait "Colt 45", un film de Fabrice Du Welz pour lequel il partageait l'affiche avec Gérard Lanvin. Après des tensions sur le plateau, le réalisateur avait été remplacé par Frédéric Forestier. Interrogé par Laurent Ruquier à ce propos, l'ancien de NTM n'a pas hésité à balancer : "Du Welz, c'est un abruti, c'est autre chose ! Le mec ne s'est même pas rendu compte que tout le monde avait envie de lui décrocher la tête avec les dents : tous les acteurs, même l'équipe..."

JoeyStarr : "50 000 euros par jour" et "jamais sobre"

Après cette séquence, le cinéaste a donné sa version des faits via son compte Instagram : "Se faire traiter de 'débile' par Didier Morville chez Ruquier est quelque chose qui mérite au moins un droit de réponse. J'ai très certainement ma part de responsabilité dans le naufrage de cette production, mais croyez-moi, je voulais faire un bon film." Il explique : "JoeyStarr - qui était payé la somme rondelette de 50 000 euros par jour de tournage - n'a jamais été sobre lors de ses 6 jours de tournage. Il était au mieux ivre, au pire sous emprise chimique (puissante) qu'il prenait entre les prises (...)."

Il conclut ainsi : "Mon altercation avec JoeyStarr a été violente et elle ne s'est pas passé (sic) comme il la raconte. Il se donne le beau rôle et le dernier mot, il en a le droit, il est médiatique mais ce n'est pas pour autant la vérité. Et puis, dis grand, t'as pas autre chose à foutre ?"

Les commentaires sont désactivés pour cette page.