JoeyStarr à Cannes : "Je découvre encore que je suis un artiste"

JoeyStarr à Cannes : "Je découvre encore que je suis un artiste"©Aurore Marechal - JoeyStarr lors du photocall de "Suprêmes" au 74ème Festival de Cannes, le 11 juillet 2021., Abaca

, publié le 13 juillet

Actuellement à Cannes pour promouvoir le biopic d'NTM et le dernier film de Samuel Benchetrit, JoeyStarr a accordé une interview au journal Le Monde. Au cours de cet entretien publié le 13 juillet 2021, le rappeur est revenu sur cette carrière d'acteur à laquelle il a encore du mal à croire.

"Franchement, je suis hyper fier", déclare JoeyStarr lorsqu'il s'agit d'aborder le biopic du groupe NTM, "Suprêmes", réalisé par Audrey Estrougo et présenté lors du Festival. "(...) On a quelques petits anachronismes, c'est normal, mais franchement ça marche. J'ai un peu l'impression d'être dans le salon de ma mère, aux murs couverts de photos de moi, de mes frères et moi, ça fait un peu mausolée, mais on y est quoi", continue le rappeur.

"J'ai peut-être une passion pour les écorchés vifs"

Figure de proue du rap français dans les années 1980 et 1990, le comparse de Kool Shen est devenu, on le sait, acteur sur le tard. Après quelques apparitions à la télévision et au cinéma, c'est en 2009, dans "Le bal des actrices" de Maïwenn, que JoeyStarr crève pour la première fois littéralement l'écran dans une version fictive de lui-même. Aujourd'hui, l'enfant terrible du rap français tourne régulièrement, aussi bien une série pour TF1 ("Le remplaçant") que dans des films montrés à Cannes ("Cette musique ne joue pour personne"). Il dit privilégier les rôles d'anti-héros, à l'image de celui qu'il tient dans le nouveau Samuel Benchetrit : "(...) J'ai peut-être une passion pour les écorchés vifs, j'aime les gens qui posent leurs couilles sur la table..."

Pourtant, JoeyStarr dit peiner à croire en cette nouvelle carrière même s'il se voit devenir comédien à long terme : "Aujourd'hui, je découvre encore que je suis un artiste. Je fais ma première mise en scène au théâtre alors que j'ai découvert réellement le théâtre il y a trois ou quatre piges. J'ai la sensation que cela ne va pas s'arrêter tout de suite."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.