Jessica Biel : ses confidences sur Cruel Summer, sa nouvelle série "assez fun"

Jessica Biel : ses confidences sur Cruel Summer, sa nouvelle série "assez fun"©Action Press - Conférence de presse de Jessica Biel pour la promotion de la nouvelle série Facebook "Watch Limetown", à l'hôtel Four Seasons à Beverly Hills, le 14 octobre 2019., BestImage

, publié le 9 août

Depuis vendredi 6 août 2021, la saison 1 de "Cruel Summer" a fait son apparition sur Prime Vidéo. Co-produite par Jessica Biel, elle s'est confiée à Première, sur son identification à l'un des personnages de la série et comment elle a appris de ses erreurs avec "The Sinner" également disponible sur la Plateforme.

Après le succès de "The Sinner", lancée en 2017, Jessica Biel continue son bout de chemin en tant que productrice avec "Cruel Summer", composée de dix épisodes. Vendredi 6 août, sur Amazon Prime, on a pu découvrir les mystérieuses aventures de Kate Wallis (Olivia Holt), une fille populaire avec une vie presque parfaite, qui disparaît du jour au lendemain. Jeanette Turner (Chiara Aurélia), une lycéenne intello, qui se fait charrier par ses camarades, va être accusée d'avoir un lien avec cette disparition. Peu populaire au lycée, Jessica Biel s'est identifiée à ce personnage. "Quand j'étais jeune, j'étais du genre à faire partie du club de théâtre. Avec les autres enfants un peu geeks. Je n'étais pas tellement de ceux qui avaient plein d'amis. Et puis à cette époque, je travaillais déjà sur 'Sept à la Maison'. Quand je suis arrivée à la fac, tout le monde me connaissait, mais personne ne me parlait, et je ne savais pas comment leur parler. J'ai beaucoup bougé et je me suis souvent sentie à l'écart. Je crois que j'ai loupé pas mal de vie sociale à cette époque, parce que je tournais...", s'est-elle confiée, vendredi 6 août, dans les colonnes de Première.

"Il y a des similitudes entre les deux séries"

Désormais productrice à succès et à la tête de deux grandes séries, elle n'a pas hésité à comparer "The Sinner" et "Cruel Summer" : "'Cruel Summer' va certainement plaire à ceux qui aiment 'The Sinner'. Il y a des similitudes entre les deux séries. Elles sont toutes les deux des dramas psychologiques, avec un mystère au centre, de gros twists..." Toutefois, la cible n'est plus la même, avec "Cruel Summer", la compagne de Justin Timberlake, s'est davantage adressée aux adolescents : "Je crois qu'autour de nous, les gens préfèrent même 'Cruel Summer' à 'The Sinner' ! Peut-être aussi parce qu'elle a ce petit côté nostalgie assez fun, quand 'The Sinner' est quelque chose de plus lourd, de plus dark."

Mais grâce à cette première série, Jessica Biel et son acolyte Michelle Purple ont pu rectifier quelques erreurs : "On a aussi appris, grâce à 'The Sinner', qu'il faut donner des réponses. On fait mariner, et puis à un moment, il faut résoudre un mystère, puis un autre, puis un autre... On ne peut pas laisser le public sans réponse et tout balancer à la fin !" Aujourd'hui "responsable de '(s)a propre carrière", Jessica Biel, compte bien continuer son ascension en tant que productrice. Et ça tombe bien, puisque "Cruel Summer" très bien reçue aux États-Unis a déjà été renouvelée pour une saison 2.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.