Jean-Luc Godard envisage de réaliser "un film sur la France des Gilets jaunes"

Jean-Luc Godard envisage de réaliser "un film sur la France des Gilets jaunes"©Hahn-Khayat, Abaca

Marine de Guilhermier, publié le 12 avril

Interviewé par la télévision suisse RTS à l'occasion de la diffusion de son film "Le Livre d'image" sur son antenne, Jean-Luc Godard a indiqué qu'il pourrait prochainement faire un film sur la crise que traverse la France actuellement.

Après avoir reçu une Palme d'or spéciale lors du Festival de Cannes 2018, Jean-Luc Godard semble prêt à reprendre les chemins de tournage puisqu'il a confié à la RTS son envie de mettre en scène "un film sur une France qui panique", soit celle des Gilets jaunes, un sujet qui a déjà inspiré François Ruffin. L'iconique réalisateur a affirmé "comprendre la colère sociale et même la méchanceté qui a ses raisons" et a précisé à propos de son projet que ce serait "un film qui raconte l'état de ce pays, la France, ou certains aspects de ce pays". Et d'ajouter : "Je ne le ferai pas en Suisse, en Allemagne ou en Yougoslavie."

Plus fan d'Hallyday que de Delon

Jean-Luc Godard a ensuite raconté une anecdote qui l'a frappé : "L'autre jour, je voyais une petite fille qui marchait dans la rue en allant à l'école. (...) Sur ton t-shirt, il y avait marqué 'panique' et pourtant elle allait à l'école d'un bon pas."

Le cinéaste s'est également tourné vers le passé, parlant des acteurs qu'il a dirigés au cours de sa carrière. "À part Belmondo, (...) c'étaient des stars qui étaient en difficulté, comme une étoile tombée, c'est ce qui m'intéressait", a-t-il déclaré avant d'assurer avoir aimé ses comédiens, et d'avouer : "Johnny (Hallyday) plus que Delon." La raison ? "Il y avait plus qu'une poignée de main, il y avait de l'empathie. Ça venait aussi de sa femme de l'époque, Nathalie Baye."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.