Jean Dujardin qualifie les César 2020 de "céré-vomi"

Jean Dujardin qualifie les César 2020 de "céré-vomi"©Guy Ferrandis - Jean Dujardin dans "J'accuse" (2019) de Roman Polanski., DR

, publié le 1 juillet

En pleine promotion du long-métrage "Présidents" d'Anne Fontaine, où il incarne une parodie de Nicolas Sarkozy, Jean Dujardin a été interrogé sur un sujet piquant, celui de Roman Polanski. Son avis a été partagé par Le Point, mercredi 23 juin 2021.

L'interprète de l'officier Marie-Georges Picquart dans "J'accuse", réalisation du cinéaste, a pris la parole sur la vague d'indignation causée par le sacre de ce dernier aux César 2020. Toujours fiché par une notice rouge chez Interpol, l'homme accusé d'agressions sexuelles sur mineures - radié depuis de l'Académie des Arts et Techniques du cinéma - avait été récompensé par un trophée le désignant comme le meilleur réalisateur de l'année. Un affront selon les militants pour le respect des droits des femmes mais aussi selon de nombreuses personnalités, comme Adèle Haenel.

"Je vois de l'aigreur"

"C'était une 'céré-vomi'. Comme on est capable d'en faire en France... Comme on est capable de ne jamais s'aimer", a déploré Jean Dujardin dans les colonnes du Point, avant d'affirmer n'avoir aucun regret d'avoir accepté de tourner dans un film de Roman Polanski : "Le thème m'intéresse, oui je trouve ça important de le faire, je suis resté droit dans mon film et, oui, on a eu raison de le faire." L'acteur, qui comme tout le reste de la distribution de "J'accuse" avait refusé d'en faire toute promotion a conclu, évasif : "Je ne sais pas qui c'est, les réseaux sociaux. Combien de personnes... Je n'arrive pas à quantifier (...) Moi, je ne m'inquiète pas, parce que je vois énormément de solitude derrière ces claviers. Je vois énormément d'aigreur, d'amertume."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.