Isabelle Adjani : ce rêve de cinéma qu'elle a abandonné pour son père

Isabelle Adjani : ce rêve de cinéma qu'elle a abandonné pour son père©Borde-Jacovides-Moreau, BestImage

Solène Filly, publié le 19 juillet

Dans un entretien aux Inrockuptibles, l'actrice a dévoilé un moment difficile de sa vie de femme et d'actrice. Le jour où elle a dû choisir entre réaliser son rêve, et être auprès de son père, gravement malade.

Alors qu'elle sera bientôt à l'affiche du "Monde est à toi" de Romain Gavras avec Vincent Cassel, l'actrice, qui ne souhaite pas être considérée comme une icône, s'est confiée dans les pages des Inrockuptibles du 18 juillet 2018 à propos de ses futurs projets cinématographiques, de la tribune signée entre autres par Catherine Deneuve pour le "droit à importuner" ("C'était la pire chose à faire !"), mais aussi de son passé, et d'un rêve bien particulier qu'elle a dû abandonner.

Une collaboration manquée

Car pour "Prénom Carmen", sorti en 1983, Jean-Luc Godard a fait appel à Isabelle Adjani : "Godard a fait des plans de moi pour des essais préparatoires. Puis on a tourné quelques scènes. Mais je ne sais pas où sont ces images, ni si elles sortiront jamais." L'actrice a ensuite soudainement quitté le projet. En cause, la maladie de son père. "Mon père était en train de mourir", a-t-elle confié aux Inrockuptibles.

"Ça prenait toute la place. Il aurait fallu près de moi quelqu'un (...) qui me donne de bons conseils, qui m'aurait apaisée et rappelé que tourner avec lui faisait quand même partie des rêves de ma vie, que ce que je vivais un jour trouverait un sens que je ne pouvais pas encore me figurer, parce que je souffrais trop...", ajoute-t-elle. Et de préciser : "J'allais tous les soirs à l'hôpital, puis à la morgue", avant de conclure : "Voilà. Exit Godard."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.