Heath Ledger voulait se lancer dans la réalisation en adaptant Le Jeu de la Dame

Heath Ledger voulait se lancer dans la réalisation en adaptant Le Jeu de la Dame©Cover Images, Sipa

, publié le 11 novembre

Fauché en pleine gloire, en 2008 à l'âge de 28 ans, l'éblouissant Heath Ledger laisse toujours planer son ombre sur un Hollywood qui ne cesse de pleurer son talent disparu. Alors que Netflix connaît un succès mondial inattendu avec une mini-série sur une génie des échecs, le bon souvenir de l'acteur est remémoré à l'aide d'une anecdote étonnante le liant à ce programme. Explications.

Imaginée par l'écrivain Walter Tevis en 1983, l'histoire captivante de la prodige Beth Harmon est adaptée par la plateforme de streaming Netflix. Propulsée en plein coeur des années 1960, l'étoile montante Anya Taylor-Joy, qui aura un rôle d'importance dans le prequel "Mad Max", prête ses traits à cette joueuse d'échecs. Sortie le 23 octobre 2020, la série cartonne à travers le monde. Pourtant, ce projet a mis des années à voir le jour, bien qu'il ait été mis sur la table dès 2007. À cette époque, Heath Ledger brille déjà en tant que comédien mais nourrit secrètement un autre rêve : celui de passer à la réalisation. Le jeune homme avait lu le best-seller littéraire sur cette jeune fille qui, comme lui, était dépendante aux médicaments et voulait le transposer sur grand écran.

Heath Ledger "pensait tourner le film à la fin de l'année 2008"

Allan Shiah révélait l'information auprès de The Independant en mars 2008, moins de deux mois après son décès : "Tout le monde sait que Heath prenait des médocs et qu'il a été accro à ces prescriptions dès sa jeunesse. Le monde du cinéma a perdu un grand talent, je suis persuadé qu'il aurait été un grand réalisateur." Le coscénariste poursuivait alors en dévoilant que deux réalisateurs confirmés, Bernardo Bertolucci et Michael Apted, étaient aussi dans la course pour diriger ce long-métrage mais qu'il avait sa préférence : "Sur les trois, je voulais surtout travailler avec Heath. Il était passionné par ce projet. C'était un jeune homme intense et intéressant, qui m'a immédiatement attiré. On n'arrêtait pas de parler du film au téléphone, puis on a fini par se rencontrer à la fin de l'année (2007)."

Il ajoute : "On a vraiment passé beaucoup de temps à développer sa vision durant les trois mois qui ont précédé sa mort. J'ai repris l'histoire encore et encore, on en a discuté de visu plusieurs fois à New York. On en était même arrivé au stade où il avait envoyé le scénario à Ellen (Page à qui il destinait le premier rôle, ndlr). Heath avait plein d'idées pour le reste du casting, il avait fait une liste de ses amis comédiens. On pensait tourner le film à la fin de l'année 2008." Heath Ledger avait tout prévu... sauf de mourir.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.