Harvey Weinstein pense être un "pionnier" de la promotion des femmes au cinéma

Harvey Weinstein pense être un "pionnier" de la promotion des femmes au cinéma©STARMAX, BestImage

, publié le 16 décembre

Accusé par plus de 80 femmes d'abus sexuels, allant du harcèlement au viol, Harvey Weinstein a accordé une rare interview au New York Post, publiée dimanche 15 décembre 2019, dans laquelle il assure avoir fait plus que n'importe quel homme pour mettre en avant des femmes à Hollywood.

Le 6 janvier 2020, s'ouvrira à New York le procès d'Harvey Weinstein pour un viol datant de 2013 et une agression sexuelle ayant eu lieu en 2006. Inculpé de cinq chefs d'accusation, le producteur déchu, que de nombreuses autres femmes ont accusé d'abus sexuels depuis octobre 2017 et le début de l'affaire qui porte son nom, y plaidera non coupable. Le 15 décembre, celui dont les interviews se faisaient rares a accepté de répondre aux question du New York Post au cours d'un entretien où il s'est placé en tant que victime.

"Mon travail a été oublié"

"J'ai l'impression d'être l'homme oublié", a commencé Harvey Weinstein avant d'affirmer : "J'ai fait plus de films réalisés par des femmes et sur des femmes que n'importe quel producteur et je parle d'il y a 30 ans. Je ne parle pas de maintenant, au moment où c'est à la mode." Et de clamer : "J'étais le premier ! J'étais le pionnier !"

"Tout ça a été balayé à cause de ce qui s'est passé. Mon travail a été oublié", a ajouté l'ancien roi d'Hollywood, rappelant une anecdote concernant Gwyneth Paltrow (qui l'a accusé d'avances sexuelles non désirées) : "En 2003, Gwyneth Paltrow a reçu 10 millions de dollars pour le film 'Hôtesse à tout prix'. C'était l'actrice la mieux payée de tout le cinéma indépendant. Mieux payée que tous les hommes."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.