Guillaume Canet : son look "d'acteur porno" pour son nouveau film

Guillaume Canet : son look "d'acteur porno" pour son nouveau film©Nord Ouest Films, DR

, publié le 16 septembre

Pour "Au nom de la terre", en salle à partir du 25 septembre 2019, l'acteur a dû se laisser pousser la moustache et se raser le crâne. Un style étonnant qui n'était pas pour déplaire à sa compagne, Marion Cotillard...

Pour incarner Pierre, un agriculteur qui doit faire face aux difficultés grandissantes du métier dans "Au nom de la terre", Guillaume Canet a dû changer de tête, disant notamment adieu à ses cheveux pendant plusieurs mois. Sur le plateau de Vivement dimanche prochain le 15 septembre, l'acteur a indiqué : "Je me rasais la tête tous les jours (...). Donc, j'ai eu une année un peu compliquée quand même, il faut le savoir. Parce qu'on a tourné l'hiver et l'été. Ça veut dire que pendant deux ou trois mois, Marion Cotillard avait un chauve dans son lit."

"J'étais surpris (...) que ça lui plaise"

Et ce n'est pas tout. "Non seulement, elle avait un chauve, mais aussi avec une moustache" a-t-il ajouté avec une pointe d'humour face à Michel Drucker. Heureusement, ce changement de look n'a pas vraiment gêné l'actrice... bien au contraire. "Elle m'a avoué quand même qu'elle trouvait que je ressemblais beaucoup à un acteur porno des années 1980", a-t-il révélé. Et de poursuivre : "J'étais d'abord surpris qu'elle puisse connaître des acteurs pornos des années 1980 et que ça lui plaise en plus. Ça, ça a été un peu surprenant."

Malgré ce drôle de look qu'il a dû supporter durant le tournage, Guillaume Canet ne regrette absolument pas d'avoir accepté ce film tant le rôle lui était cher. "J'ai été bouleversé de voir un homme sombrer sous la pression des banques, le surendettement, la charge de travail... Aujourd'hui, un paysan se suicide tous les deux jours. Faire un film sur la condition des agriculteurs me semblait indispensable", a-t-il ainsi confié à Télé 7 Jours, dans son édition du 16 septembre 2019.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.