Guillaume Canet se glisse dans la peau d'un agriculteur dans Au nom de la terre

Guillaume Canet se glisse dans la peau d'un agriculteur dans Au nom de la terre©Diaphana Distribution, DR

Solène Filly, publié le 2 juillet

Attendu en salle le 25 septembre 2019, le nouveau film avec Guillaume Canet dans le rôle principal se dévoile dans une première bande-annonce.

C'est un long-métrage qui lui tient à coeur. Et pour cause, dans "Au nom de la terre", Guillaume Canet incarne Pierre, un agriculteur largement inspiré du père du réalisateur du film, Édouard Bergeon. Sur Instagram, le cinéaste des "Petits mouchoirs" explique : "Édouard raconte dans son film sa propre vie, son enfance, son adolescence et rend un hommage très fort à son père que j'ai eu la chance d'interpréter. C'était une responsabilité très forte (...) et il a été avec moi extrêmement bon et généreux."

Un hommage au monde agricole

Construit comme une saga, ce film retrace 40 ans d'histoire du monde agricole et permet de suivre le parcours de Pierre qui, en revenant du Wyoming, épouse sa fiancée et reprend la ferme familiale. Vingt ans plus tard, tout semble aller pour le mieux puisque l'agriculteur a fondé une famille et gère une exploitation florissante. Mais les dettes de l'homme s'entassent et il peine à garder la tête hors de l'eau malgré le soutien de ses proches, le spectateur assistant alors à sa lente descente aux enfers.

Avec ce film, le réalisateur donne un coup de projecteur sur ce monde rural qu'il connaît si bien et les difficultés rencontrées par tant d'agriculteurs (un agriculteur se suicide tous les 2 jours selon une étude de Santé publique France et la MSA). Mais il s'agit aussi pour lui de rendre hommage à toutes ces familles. À AlloCiné, le cinéaste explique : "Je suis descendant d'une longue lignée de paysans, fils et petit-fils de paysans (...). Christian Bergeon, mon père, s'est installé comme agriculteur en 1979 avec l'envie et la passion du métier. Avec ma mère, ils ont beaucoup travaillé pour que ma soeur et moi nous vivions une jeunesse heureuse à la ferme."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.