Guillaume Canet : les choses se précisent pour le prochain Astérix et Obélix

Guillaume Canet : les choses se précisent pour le prochain Astérix et Obélix©Jerome Domine, Abaca
A lire aussi

, publié le 20 janvier

À quelques mois du début du tournage du prochain opus des aventures d'Astérix, le magazine Variety a dévoilé quelques informations inédites sur le film.

Après Alain Chabat et Alexandre Astier, c'est au tour de Guillaume Canet de s'attaquer aux mythiques gaulois. Le réalisateur va prochainement diriger le tournage du 5e film mettant en scène les célèbres Astérix et Obélix. Et si, jusqu'ici, il n'avait révélé que très peu de détails sur le projet, le magazine Variety vient de dévoiler quelques informations intéressantes.

Tout d'abord, le film appelé au départ "L'Empire du Milieu" devrait finalement s'intituler "Astérix et Obélix : la route de la soie". Co-produit avec la Chine, le réalisateur s'y était rendu en novembre dernier au sein de la délégation officielle ayant accompagné Emmanuel Macron dans sa visite d'État. L'occasion pour lui de faire ses premiers repérages et de s'imprégner de la culture chinoise.

Côté casting, si il était déjà annoncé que Gilles Lellouche prêterait ses traits à Obélix, le magazine GQ a annoncé que Marion Cotillard incarnerait la grande Cléopâtre, succédant ainsi à Monica Bellucci.

Un budget colossal

Tout comme Alexandre Astier avec "Astérix : Le Secret de la potion magique" (2018), les prochaines aventures d'Astérix sur grand écran ne seront pas inspirées d'une bande-dessinée. Le scénario a été écrit par Philippe Mechelen et Julien Hervé, tous deux scénaristes des "Tuche" ainsi que Guillaume Canet. Pour ce 5e film, le réalisateur et les producteurs n'ont pas hésité à mettre le prix. Le budget alloué avoisinerait les 65 millions d'euros, ce qui fait de lui le 2e film le plus cher de la saga après "Astérix aux Jeux Olympiques", et ses 74,9 millions d'euros.

Toujours selon Variety, le film mettra en scène l'histoire de la fille unique de l'empereur de Chine Han Xuandi. Cette dernière va rencontrer les deux gaulois lors de sa fuite débutée pour échapper à un prince. "J'ai envie de faire une grande comédie qui soit aussi un grand film d'aventure, avec des décors incroyables, avec des grands costumes. Nous allons construire un village, filmer de gigantesques batailles et cela va nécessiter de nombreux figurants. Nous aurons aussi besoin de beaucoup d'effets spéciaux et bien sûr d'un casting de haut niveau et de quelques caméos", a expliqué le producteur Alain Attal au magazine.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.