Gilles Lellouche : "Je n'avais plus envie de faire du cinéma juste pour exister"

Gilles Lellouche : "Je n'avais plus envie de faire du cinéma juste pour exister"©GTRES, BestImage
A lire aussi

Hélène Demarly, publié le 30 novembre

Après deux années d'absence, l'acteur est de retour au cinéma. Dans les colonnes de Paris Match, il a expliqué pourquoi il avait eu besoin de cette pause salutaire.

"Je devenais malheureux, j'étais fatigué et je n'avais plus envie de faire du cinéma juste pour exister", confie Gilles Lellouche au Paris Match du 30 novembre 2017. "J'ai repris mon destin en main, je me suis arrêté pendant deux ans pour me consacrer à l'écriture de mon nouveau film. Et, désormais, j'écoute moins l'avis des uns et des autres, je me fais davantage confiance", explique le comédien récemment apparu dans le film "Le sens de la fête" et à l'affiche, depuis le 29 novembre, de "Plonger" de Mélanie Laurent.

"Le côté 'chef de bande' à plus de 40 ans, ça va un moment !"

L'acteur des "Petits Mouchoirs" explique avoir changé d'image : "Le côté 'chef de bande' à plus de 40 ans, ça va un moment !", et revient aussi sur son amitié avec ses deux acolytes Jean Dujardin - qui tiendra d'ailleurs le premier rôle de la prochaine comédie de Quentin Dupieux -, et Guillaume Canet : "On a connu un succès parfois insolent. Cet effet de bande a peut-être soûlé le public." Il détaille : "On a tous eu besoin à une période de se remettre en question, de se sous­traire à une certaine folie média­tique..."

"'Plonger' correspond "parfaitement à ce que je veux montrer de moi désormais", confie enfin Gilles Lellouche à propos de ce nouveau long-métrage de Mélanie Laurent dans lequel il tient le rôle masculin principal. Ce film dramatique, dont il dit être sorti du tournage "difficilement" indemne, est actuellement en salle.

Les commentaires sont désactivés pour cette page.