Gilles Lellouche : le drame qui l'a touché à la sortie des Petits mouchoirs

Gilles Lellouche : le drame qui l'a touché à la sortie des Petits mouchoirs©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage

, publié le 25 octobre

En pleine promotion de son film "Le Grand Bain", à l'affiche depuis le 24 octobre 2018, Gilles Lellouche est revenu sur un autre de ses films à succès : "Les Petits mouchoirs", dont la sortie en 2010 a été entachée par un drame personnel.

Longtemps cantonné aux seconds rôles, la carrière de Gilles Lellouche a explosé après la sortie des "Petits mouchoirs", film choral signé Guillaume Canet dans lequel on retrouvait une belle brochette d'acteurs et qui aura bientôt droit à une suite. Et alors que le film rencontrait un succès monstre, l'acteur a dû faire face à une terrible épreuve, contrebalançant la joie de sa réussite. "Je venais d'avoir ma fille, ma carrière décollait. Mon père est mort. Le chagrin a équilibré la griserie inhérente au succès", a-t-il révélé à Libération.

"Je me méfie des spéculations"

Un père qui reste très présent dans l'esprit de son fils. Ainsi, quand on lui prédit un beau succès pour "Le Grand Bain", Gilles Lellouche reste prudent et cite son géniteur. "Mon père répétait une phrase pas très chic mais très imagée : 'Il ne faut pas compter les oeufs dans le cul de la poule.' Je me méfie des spéculations", confie-t-il, ajoutant que "quoi qu'il advienne (le jour de la sortie), il y aura une énorme satisfaction mâtinée d'un beau baby blues."

Au cours de l'interview, Gilles Lellouche évoque aussi son frère, Philippe, également comédien. "Il a plus de curiosité que moi, il se balade dans des genres différents", dit-il avant d'indiquer : "On s'est rapproché vers l'âge de 20 ans. Avant, c'était plus compliqué, il écoutait Renaud, moi, NTM."

Les commentaires sont désactivés pour cette page.